L’équipe de France de football lance ses NFT

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour la première fois, une équipe sportive nationale va lancer des NFTs. La Fédération française de football et la start-up Sorare annoncent un accord grâce auquel il est désormais possible d’acquérir les représentations numériques des Bleus. En achetant celles de Paul Pogba ou Karim Benzema, les utilisateurs auront la possibilité de composer des équipes et défier d’autres joueurs en ligne.

Le concept se rapproche des cartes Panini que l’on aurait transposées dans le monde numérique. La rareté et l’authenticité de chaque carte est garantie par la blockchain Ethereum. Chaque joueur est en réalité un Non-Fungible Token (NFT, des jetons non-fongibles, en français), c'est-à-dire une crypto unique. Cela permet de les échanger comme des cartes de collection. Sorare s’appuie également sur les performances réelles des joueurs dans le cadre de ses compétitions en ligne. Le jeu se transforme ainsi en une partie de Football Manager avec des récompenses à la clé (des cartes chères ou des cryptomonnaies).

>> Découvrez 21 Millions, notre newsletter crypto destinée aux investisseurs

Certaines cartes peuvent valoir une petite fortune. La version la plus rare de Cristiano Ronaldo pour la saison 2020-2021 s’est vendue 240.000 euros en mars dernier. Celle de Kylian Mbappé sous le maillot du Paris Saint-Germain a été arrachée à 54.000 euros en novembre 2020.

Ces superstars assurent à leurs détenteurs de bonnes chances de remporter les parties en ligne. Néanmoins, les recruteurs en herbe peuvent prospecter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le vaccin anti- Covid-19 de Novavax offre une “protection de 100% contre les formes modérées et sévères” !
Colis Privé va débarquer en Bourse pour devenir un “champion de la logistique e-commerce"
Hydrogène : pour son avion ZEROe, Airbus lance à Nantes et en Allemagne des centres de développement
L'Iran s'offre deux nouveaux navires de guerre
Nucléaire : suite à un possible risque de fuite, Framatome surveille la centrale EPR chinoise de Taishan

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles