L’agresseur présumé de Bosse contre-attaque: "Il a menti, il faut qu’il dise la vérité"

"Il a menti, il faut qu’il dise la vérité"

Pierre-Ambroise Bosse a-t-il tout dit à propos de son agression le mois dernier sur le parking d’un casino en Gironde ? L’avocat de l’agresseur présumé affirme que non. Dans des propos rapportés par Sud-Ouest, Me Arnaud Dupin, présenté comme "agacé" par cette affaire, affirme que le champion du monde du 800m a menti en omettant volontairement des détails importants: "Il a éludé beaucoup de choses. Il faut qu’il dise la vérité." Selon lui, son client se trouvait avec des amis et "n’a rien demandé à personne". "Il y a eu méprise lorsque Pierre-Ambroise Bosse est sorti furieux de sa voiture et a jeté violemment une canette de bière en direction de mon client, qui s’est protégé avec ses bras et a été blessé au niveau d’un biceps."

"Mon client a voulu s’excuser, Bosse a refusé"

Une plainte aurait d’ailleurs été déposée contre le coureur pour "violences volontaires avec arme par destination". L’agresseur présumé, âgé de 24 ans, serait un ancien rugbyman au casier judiciaire vierge, qui souffrirait d’un lourd handicap à la jambe. Il a été mis en examen pour "violences volontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail de plus de huit jours" et placé sous contrôle judiciaire. "Mon client n’a jamais reconnu Bosse et a voulu s’excuser auprès de lui, lors de la confrontation, assure Me Arnaud Dupin....

Lire la suite sur RMC Sport

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages