L'enfer en retour

SO FOOT

Son visage est crispé et ses yeux lancent des étincelles. Face à lui, le San Paolo, qui hurle comme un seul homme pour l'accabler d'à peu près toutes les insultes qui composent le dialecte napolitain. Gonzalo Higuaín vient d'inscrire le premier but de la demi-finale retour qui oppose sa Juventus à son ex napolitaine, et son regard est tourné vers une tribune. Et plus précisément vers un homme : Aurelio De Laurentiis. Les lèvres de Gonzalo dessinent trois mots : "È colpa tua" ("c'est de ta faute" en VF). Un geste en forme d'ultime revanche pour l'Argentin, pour qui, outre son départ, De Laurentiis a largement participé à attiser la haine des tifosi napolitains à son encontre.


Higuaín s'en prend à De Laurentiis

De Laurentiis, le pyromane


Un…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages