L'œil de Julien Stéphan sur... 4 jeunes de l'équipe réserve à Rennes

Le week-end dernier, la réserve du Stade Rennais, 2e de son groupe de CFA, a battu le FC Nantes (2-1) lors d'un derby marqué par la venue à La Piverdière du Roazhon Celtic Kop (le groupe de supporters du club). À l'occasion de cette rencontre, Maxime Bernauer et Isaac Matondo (18 ans) ont fêté leur première titularisation. Le latéral a signé sa première passe décisive, offrant son premier but au jeune attaquant. Un match particulier pour les deux joueurs qui comme Billal Mehadji, appelé cette semaine en équipe de France U18, figurent parmi les petits nouveaux de l'équipe réserve. Un statut que convoite également le jeune Timothée Nkada, entré en jeu après la pause face aux Canaris. Pour Goal, Julien Stéphan dresse le portrait de ces quatre espoirs issus de l'Académie Rouge & Noir.

L'œil du coach, Julien Stéphan : C'est un jeune qui a une extrême générosité sur et en dehors du terrain. Il mesure la chance qu'il a d'être au Stade Rennais. En U16, il est passé par Châteauroux et il est parti au bout d'un an. Il jouait à Drancy l'année dernière. On lui a offert une deuxième chance d'intégrer un club professionnel et il l'a très bien saisie. Il a un volume de course incroyable, une générosité extraordinaire et une bonne capacité avec le ballon. Maintenant, pour un attaquant, il doit encore travailler dans le dernier geste pour être plus précis devant le but adverse. C'est un dévoreur d'espaces, qui aime courir, presser et harceler son adversaire. Il aime faire les efforts pour les autres, se déplace bien. On est très contents de l'avoir récupéré cette année. Il a franchi de nombreux caps depuis le début de la saison et on espère que ses bons débuts en CFA vont se confirmer dans les semaines, les mois à venir.

Rennes CFA - Isaac Matondo & Billal Mehadji
Crédit Photo : STADE RENNAIS F.C.

L'œil du coach, Julien Stéphan : Lui, il est né à Rennes et s'est toujours reposé sur des qualités au-dessus de la moyenne, même en préformation. De part ses qualités intrinsèques, il arrivait à faire des différences tout seul. Par contre, dans son expression collective et son rapport avec les autres, il avait plus de difficultés. Il n'avait pas non plus un très gros volume de jeu. C'était un garçon un petit peu introverti. Et puis, le fait de l'intégrer à l'entraînement de la CFA lui a permis de s'ouvrir beaucoup plus aux autres. Il s'est rendu compte que ses prises d'initiatives individuelles n'étaient plus suffisantes et qu'il avait besoin de ses coéquipiers. Il s'est aussi rendu compte qu'il fallait qu'il augmente son volume de jeu. À l'entraînement, en termes d'intensité et de courses, ça n'a plus rien à voir avec ce qu'il faisait il y a quelques mois. C'est un joueur qui a fait beaucoup de progrès. Il peut jouer soit sur le côté, soit derrière l'attaquant. Son meilleur positionnement, c'est quand même en deuxième attaquant. Il a fait une première très intéressante ce week-end, qui demandera confirmation, mais il est en net progrès. Même s'il a marqué, il a encore besoin de travailler sa technique de finition. Sa qualité de dernière passe, en revanche, est intéressante parce qu'il joue beaucoup dans les contre-pieds. Dans les 25 derniers mètres, c'est très utile. On espère que cette belle première sera suivie d'autres belles performances dans les prochaines semaines.

L'œil du coach, Julien Stéphan : Il est défenseur central de formation, mais on est réfléchit à l'orienter vers un autre poste. C'est pour ça qu'on le fait travailler comme latéral droit. Il a besoin de découvrir les spécificités de ce poste. On ne défend pas pareil dans l'axe que sur un côté, notamment au niveau des appuis, c'est complètement différent. Il a une technique au-dessus de la moyenne avec une très bonne qualité de première passe, capable de casser les lignes adverses. Il a aussi une bonne qualité de centre. On l'a vu sur le deuxième but où c'est lui qui fait le centre pour Isaac Matondo. Maintenant, il faut qu'il s'endurcisse sur les duels défensifs, que ce soit au sol ou dans les airs, qu'il devienne encore plus rigoureux. Mais c'est un joueur qui peut être intéressant au poste de latéral droit s'il arrive à s'en accomoder rapidement.

L'œil du coach, Julien Stéphan : C'est un attaquant qui a eu une grave blessure au début de sa formation ici. Il a été victime d'une fracture de la cheville, qui l'a quasiment handicapé toute la saison. Il est bien revenu depuis, a de grosses qualités athlétiques et est très intéressant dans la prise d'espaces. Il va vite, saute haut. Techniquement, il est en progrès même si dans son jeu dos au but, sur la qualité de sa première touche, il y a encore du travail. Il a le profil de l'attaquant moderne, qui aime bien prendre les espaces et courir. C'est plutôt un joueur d'axe. Isaac (Matondo) est plus polyvalent que lui, mais Timothé peut nous apporter de la présence dans la surface de réparation. Il a un bon timing et sent bien les coups pour terminer devant le but. En revanche, dans la construction du jeu, il doit encore s'affiner sur le plan technique.

Propos recueillis par Benjamin Quarez

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages