«On me l’aurait proposé il y a une semaine, le cas aurait été différent» : Gims justifie sa présence au Qatar

© Zakaria ABDELKAFI / AFP

Gims ira bien au Qatar. L'interprète de Sapés comme jamais chantera lors de la cérémonie de clôture de la Coupe du monde de football 2022. Invité sur France Inter mercredi 30 novembre, le chanteur a expliqué pourquoi il n'a pas boycotté le Mondial. 

"On m'a proposé le contrat il y a plus de deux ans"

"Ce contrat, on me le propose il y a un peu plus de deux ans, dans un cadre spécial, le fameux confinement. On est privé de liberté, on n'est pas bien, beaucoup de gens sont en dépression, le monde est en arrêt", s'est-il justifié. "On parle de la Coupe du monde, de chanter devant des milliards (de personnes). On est dans un cadre particulier, un cadre où ça ne se refuse pas", poursuit-il.

"On a l'impression que j'ai accepté le truc avant-hier"

A l'époque, il n'y avait pas de polémiques autour de l'organisation de l'événement sportif, selon Gims. Depuis quelques mois les appels au boycott de la Coupe du monde se sont multipliés en raison des conditions de travail des travailleurs migrants employés par Doha pour construire des stades. I"l y a des grands artistes qui ont refusé, il y a des méga artistes qui ont accepté", souligne Gims. "Aujourd'hui on a des polémiques sur tout ce qui se dit autour du Qatar, des choses qui sont certainement vraies, qui concernent les droits de l'homme. On a l'impresson que j'ai accepté le truc avant-hier (...) Ce serait arrivé il y a une semaine le cas aurait été totalement différent mais ce n'est pas le cas".

Plusieurs artistes ont refusé de se ren...


Lire la suite sur Europe1