L’impact inquiétant du coronavirus sur les équipementiers

RMC Sport

Alors que le sponsoring et les revenus commerciaux rapportent chaque année aux clubs de Ligue 1 plus de 450 millions d’euros, soit un peu moins de 20% du chiffre d’affaires total, le durcissement de la crise économique alarme.

Jusqu’à 60% des contrats remis en cause ?

Si les partenaires commerciaux ne sont plus capables de respecter leurs contrats avec les clubs, c’est tout un modèle qui pourrait être bouleversé et remis en cause. Récemment, une étude de l’Union Sport & Cycle estimait que sur 900 entreprises liées au sport interrogées, 60% d’entre elles comptaient rompre voire renégocier leur contrat à la baisse.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Dans le même temps, le cabinet d’audit KPMG pronostiquait une chute de 30% des valorisations commerciales issues du sponsoring à cause du covid-19 : manque de visibilité pour les partenaires, arrêt de l’activité, perte de revenus, mauvaise conjoncture économique, etc. Au total, cela représentait, pour le championnat de France, 130 millions d’euros en moins sur l’ensemble des revenus commerciaux.

Chute de 97% des bénéfices pour Adidas

Et qu’en est-il en réalité ? A y regarder de plus près, on pourrait s’inquiéter d’un constat bien plus alarmant. Adidas, premier équipementier d’Europe, partenaire de plusieurs clubs comme le Real Madrid, l’Olympique Lyonnais ou de Manchester United, a en effet enregistré une baisse de 97% de son bénéfice au premier trimestre 2020, par rapport à...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi