Comment l’OL veut "révolutionner" son centre de formation

Déçus du manque de résultats de leurs équipes de jeunes, les dirigeants de l’OL vont réformer le centre de formation. Entre les départs de certains entraîneurs, la promotion de quelques anciens et une nouvelle politique de recrutement, ça va bouger pour la jeunesse lyonnaise dans les prochaines semaines. Voici les grandes lignes de ce projet.

Des contrats pas tous renouvelés

Tous les formateurs du club sont en fin de contrat en juin. Les entretiens menés par Gérard Houllier, conseiller extérieur du club, accompagné du directeur général Vincent Ponsot, ont débuté en janvier. Ils ont duré quelques semaines et les annonces aux intéressés sont faites depuis ce lundi après-midi. Une date redoutée par beaucoup de formateurs, ce qui rend la période tendue du côté de Meyzieu, où est installé le centre. Des propositions de reclassement sont faites aux uns et aux autres, même si rien n’est encore définitif.

A lire aussi >> OL: "un peu fatigué", Bernard Lacombe va "peut-être partir à la retraite" 

Un changement à la tête du centre de formation et de la CFA

Le centre de formation de l’OL va changer de tête. Le contrat de Stéphane Roche, son patron, ne sera pas prolongé au-delà du 30 juin 2017. C’est la tendance ressentie depuis quelque temps déjà. Ce lundi, il travaillait pourtant encore sur l’avenir à court terme. La décision lui a-t-elle été signifiée directement ? Pas sûr. Au club, personne ne confirme, ni n’infirme. « Cela fait partie de la vie d’un club qu’il y ait des changements, a déclaré Bruno Genesio ce mardi en conférence de presse. C’est plus difficile à vivre, car je suis Lyonnais et très attaché à certaines personnes, avec lesquelles cela dépasse le cadre professionnel. Mais nous sommes...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages