L’OM pousse un gros coup de gueule

Vainqueur 1-0 à Rennes la semaine dernière, l’OM s’est donné de l’air et a pris quatre points d’avance sur l’AS Monaco. Une rencontre durant laquelle Alexis Sanchez aurait pu obtenir un pénalty après un contact avec Arthur Theate. Même si son équipe l’a emporté et que cinq jours sont passés depuis, Igor Tudor a pointé du doigt l’arbitrage de ce match.

Quelques jours après le fiasco contre Annecy, c’est un OM revanchard qui se déplaçait à Rennes. Un match crucial pour Marseille puisqu’en cas de défaite, les Olympiens auraient vu le Stade Rennais revenir à trois petits points. Au contraire, une victoire permettait à l’OM de creuser un peu l’écart avec l’AS Monaco, tenue en échec à Troyes. Et les hommes d’Igor Tudor ne se sont pas loupés. Dans une rencontre assez pauvre, c’est sur une combinaison pleine de malice que Sead Kolasinac est venu inscrire le seul et unique but du match.

«Un enfant aurait pu voir la faute»

Même si l’OM l’a emporté, Igor Tudor aura eu des frayeurs jusqu’à la fin du match. Pourtant, ses hommes auraient pu faire le break si Alexis Sanchez avait obtenu et transformé un pénalty sur un geste litigieux d’Arthur Theate. Malgré le contact, Eric Wattellier, l’arbitre du match, n’a pas bronché. Igor Tudor n’a pas manqué de le souligner ce vendredi en conférence de presse, poussant un gros coup de gueule contre l’arbitrage français. « La VAR est très utile, elle permet d'aider les arbitres. Mais ce n'est toujours pas le cas, ceux qui l'utilisent ne savent pas toujours…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com