L’OM risquait gros, son président évite la catastrophe

Depuis son arrivée à l'OM, Pablo Longoria est réputé pour ses gros coups dans le sens des arrivées. Mais en ce qui concerne les départs, le président de l'OM vend mal ses joueurs. Avec Gerson, une nouvelle vente ratée se profilait. Finalement, le dirigeant espagnol a fini par faire céder Flamengo.

En conflit avec Igor Tudor depuis le début de la saison, Gerson a fait ses valises au début du mercato hivernal pour retourner à Flamengo. Le milieu de terrain brésilien n'avait plus la même cote qu'à l'été dernier et l'OM avait tout à perdre dans le deal. Recruté pour 20M€ en 2021, Gerson était la troisième plus grosse recrue de l'ère McCourt, derrière Kevin Strootman et Dimitri Payet. Un investissement conséquent pour l'OM qui ne voulait pas le lâcher pour un prix dérisoire. Pablo Longoria a obtenu ce qu'il voulait.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Longoria gagne le bras de fer avec Flamengo

Comme nous vous l'avons révélé en exclusivité, Flamengo ne proposait que 12M€ à l'OM pour rapatrier Gerson. Or, Pablo Longoria ne voulait pas céder l'un de ses joueurs les plus bankable pour une somme aussi faible. Ainsi, il en réclamait 20M€. Et selon nos informations, le président de l'OM a gagné son duel dans les négociations. En effet, Flamengo a transmis une offre de 15M€ assortie de plusieurs bonus qui font monter l'opération aux 20M€ recherchés. Un coup…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com