L’UEFA sanctionne Nice, la Juventus et Francfort pour comportements racistes en coupes d’Europe

NYON, SWITZERLAND - AUGUST 3:  A view of the UEFA Champions League 2022/23 Group Stage match ball  during the UEFA Club Competitions 2022/23 Match Balls Shoot at the UEFA Headquarters, The House of the European Football, on August 3, 2022, in Nyon, Switzerland. (Photo by Kristian Skeie - UEFA/UEFA via Getty Images)
Kristian Skeie - UEFA / UEFA via Getty Images NYON, SWITZERLAND - AUGUST 3: A view of the UEFA Champions League 2022/23 Group Stage match ball during the UEFA Club Competitions 2022/23 Match Balls Shoot at the UEFA Headquarters, The House of the European Football, on August 3, 2022, in Nyon, Switzerland. (Photo by Kristian Skeie - UEFA/UEFA via Getty Images)

Kristian Skeie - UEFA / UEFA via Getty Images

Nice, la Juventus et Francfort sanctionnés par l’UEFA pour comportements racistes en coupes d’Europe

FOOTBALL - La punition est tombée. L’Eintracht Francfort, l’OGC Nice et la Juventus ont été sanctionnés samedi 24 septembre par l’UEFA pour « comportement raciste ou discriminatoire » à la suite de matchs de Ligue des champions et d’Europa Conference League disputés par les trois clubs début septembre, rapporte BFMTV.

L’Eintracht Francfort a été condamné pour le comportement de ses supporters à une amende de 15.000 euros pour « comportement raciste », y compris des saluts nazis présumés. Elle a également écopé de 30.000 euros après des tirs de feux d’artifice et d’objets lors de leur déplacement à l’Olympique de Marseille le 13 septembre dernier.

Le club s’était, précisons-le, dissocié de l’individu qui a réalisé le salut nazi. Il lui faudra aussi payer dans les 30 jours les dégâts causés par leurs ultras au Stade Vélodrome, notamment la casse des sièges.

Nice jouera à huis clos et avec une bannière contre le racisme

Même cas de figure pour la Juventus Turin après que plusieurs supporters ont fait des saluts nazis et fascistes et imités des singes lors du déplacement au Parc des Princes. Résultat des courses : 15.000 euros. En plus, le club écope d’une fermeture partielle de son stade avec sursis durant une période probatoire d’un an. Tout dépendra alors du comportement de ses supporters.

Quant à Nice, les « comportements racistes, jets d’objets, feux d’artifice et troubles de la foule » de leurs supporters lors de ses matchs de Ligue Europa Conference contre Cologne le 8 septembre et le Partizan Belgrade le 15 septembre, ont aussi des conséquences :

Nice devra jouer son prochain match européen (le 6 octobre contre le Slovacko) à huis clos et devra afficher une bannière de l’UEFA indiquant « #NoToRacism ». Les Niçois sont également privés de déplacement en République tchèque pour le match retour contre le Slovacko.

À voir également sur Le HuffPost : Mbappé et Galtier ont-ils choqué aussi les supporters du PSG ? On a posé la question au Parc des Princes

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi