L1 - Soirée cauchemar pour le TFC, Nîmes et Metz se relancent

Le récit complet des cinq matches de Ligue 1 (20ème journée) du soir. Toulouse a sombré à domicile, Nîmes et Metz se sont relancés, le MHSC a gagné.
Le récit complet des cinq matches de Ligue 1 (20ème journée) du soir. Toulouse a sombré à domicile, Nîmes et Metz se sont relancés, le MHSC a gagné.

Toulouse FC 2-5 Stade Brestois
Buts : Diakite (16e,20e), Court (7e), Charbonnier (72e, 77e), Mbock (79e), Cardona (85e)

Avec 12 points au compteur au coup d'envoi, le TFC, lanterne rouge du championnat, était bien mal embarqué. Après le coup de sifflet final, force est de constater que les Violets ne sont guères mieux lotis. Pourtant, la première sur le banc de Denis Zanko, successeur d'Antoine Kombouaré, a longtemps laissé espérer. Opposés au Stade Brestois, les pensionnaires du Stadium avaient pourtant concédé l'ouverture du score des visiteurs, Yoann Court se jouant parfaitement de Baptiste Reynet avant de marquer dans le but vide. Plein de ressources, les Toulousains inversaient le score en l'espace de quatre minutes. Bafodé Diakité était l'artisan de ce renversement, lequel égalisait d'abord de la tête à la suite d'un corner, avant de doubler la mise, de nouveau à la suite d'un corner. En fin de rencontre, le TFC coulait littéralement, encaissant trois buts en l'espace de moins de dix minutes. Gaëtan Charbonnier, à son tour, y allant notamment de son doublé. Une défaite de plus pour les Violets, pour qui les semaines se suivent et se ressemblent de manière de plus en plus inquiétante. Crise. 

Nîmes Olympique 2-0 Stade de Reims
Buts : Ripart (15e), Benrahou (90e)

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

C'est un fait, le Stade de Reims est une équipe qui fonctionne bien cette saison. Malgré une défaite en 32ème de finale de la Coupe de France face à Monaco il y a une semaine, les Champenois se sont qualifiés pour le dernier carré de la Coupe de la Ligue et sont invaincus en L1 depuis six matches. Oui mais voilà, ce déplacement aux Costières fait quelque peu tâche dans le tableau de bord de hommes de David Guion. Opposé à des Nîmois 19èmes au classement, restant sur une série de 12 matches sans victoire en championnat, donc quatre défaites de suite, Reims s'est en effet incliné. Le premier but de la rencontre a été inscrit par le buteur maison en la personne de Renaud Ripart, qui marquait d'un tacle rageur en première période. Dans le temps additionnel de la seconde période, les Crocodiles, en supériorité numérique suite au carton rouge de Romao, s'offraient même le luxe de doubler la mise. Coup d'arrêt pour les visiteurs, bouffée d'oxygène pour les locaux. 

Angers SCO 1-1 OGC Nice
Buts : Thioub (37e), Cyprien (45e)

Après un début de saison canon, l'OGC Nice de Patrick Vieira est rentré dans le rang. Désormais privés de leur meilleur élément, Youcef Atal étant éloigné des terrains pour plusieurs mois, les Aiglons ont livré une nouvelle prestation sans reliefs face au SCO d'Angers, une équipe toujours difficile à manoeuvrer. Sur la pelouse du Stade Raymond-Kopa, tout s'est joué en l'espace d'une dizaine de minutes. Dans un premier temps, c'est Sada Thioub qui avait ouvert le score. Dans un second temps, Wylan Cyprien, expert en la matière, à quant à lui égalisé sur pénalty. Un match nul qui ne fait les affaires de personne. 

Amiens SC 1-2 Montpellier 
Buts : Dibassy (14e), Laborde (50e), Delort (83e)

Performants à domicile, nettement moins à l'extérieur. Depuis le début de saison, les Montpelliérains peinent à lancer une série positive, gênés par leurs difficultés hors de leurs bases. Et ce déplacement à Amiens a fait exception à la règle. N'ayant cadré aucun de ses quatre tirs à la pause, le MHSC a d'abord payé son premier acte manqué. Peu à l'aise offensivement, les hommes de Michel Der Zakarian ont concédé l'ouverture du score suite à un but largement évitable inscrit par Bakaye Dibassy, qui trompait Rulli d'une demi-volée à bout portant. Gaëtan Laborde réduisait la marque de la tête au retour des vestiaires, suite à un coup franc parfaitement frappé par Téji Savanier, avant qu'Andy Delort ne double la mise en toute fin de match. Un succès fondateur ? Seul l'avenir le dira... 

FC Metz 1-0 RC Strasbourg
But : Boye (68e)

Cela fait plus de douze ans désormais que Strasbourg n'a plus gagné un derby du Grand Est sur la pelouse du FC Metz toutes compétitions confondues (3 défaites). Et la mauvaise série s'est poursuivie ce samedi soir. Alors qu'ils n'avaient remporté qu'une seule de leurs huit dernières réceptions en Ligue 1, les Grenats sont en effet venus à bout des hommes de Thierry Laurey. Sans convaincre dans le jeu, les partenaires d'Habib Diallo l'ont emporté au gré d'un but inscrit par le défenseur John Boye en deuxième période. L'ancien Rennais, en embuscade, propulsant le cuir dans les filets adverses. Cette victoire sur la plus petite des marges suffit amplement au bonheur du FC Metz, qui, avec 20 points au compteur, pointe désormais à la 16ème place au classement. Défait, le RCSA est 12ème. 

À lire aussi