La France fête sa qualification d'une petite victoire

QUALIFS EURO 2020 - Rapidement menée par la Moldavie, l’équipe de France a peiné pour repartir avec la victoire (2-1). Il a fallu un penalty transformé par l’inévitable Giroud pour prendre les trois points et, surtout, la tête de son groupe devant la Turquie.

L'incontournable Giroud
L'incontournable Giroud

FRANCE 2-1 MOLDAVIE
Buts : Varane (35e), Giroud (79e sp) pour la France ; Rata (9e) pour la Moldavie

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Qualifiée sans jouer grâce au nul entre la Turquie et l’Islande (0-0), les Bleus n’avançaient pas sans pression pour autant. Il leur fallait une victoire pour reprendre la tête du groupe H. Chose faite, non sans difficultés. Parce qu’entre l’erreur fatale de Lenglet dans les dix premières minutes et le penalty de Giroud dans le dernier quart d’heure, il ne s’est pas passé grand-chose. La faute à un bloc moldave extrêmement resserré, mais aussi à une créativité trop limitée malgré quatre attaquants. Copie à revoir, donc.

Le film du match

Griezmann, Coman, Mbappé, Giroud : sur le papier, le quatuor offensif posé par Deschamps est alléchant. Suffisamment rare pour être souligné... assez bon pour être revu ? Pas sûr. Parce que Mbappé jouait peu avec son latéral, à droite en première période, à gauche en seconde. Parce que Giroud était trop imprécis dans ses échanges sur petits espaces. Parce que Coman n’a pas su faire de véritables différences et Griezmann orienter le jeu dans le bon sens. Trop de manques dans des zones complètement bouchées.

Le match en images

Lenglet, lui, se retrouve mouché par Rata dès la 9e. Deux remises de la tête trop molles pour Mandanda plus tard, il se fait dominer dans le duel par l’attaquant moldave qui conclut d’une frappe croisée. Stupeur : la France n’avait plus été dominée si rapidement depuis trois ans et un match contre la Bulgarie. Pour reprendre les devants, il faut compter essentiellement sur les latéraux Pavard et Digne, et surtout sur les coups de pied arrêtés. Un coup-franc tiré à trente mètres par Griezmann, Giroud et le gardien Koselev se percutent, Varane met le ballon au fond, de la tête, malgré les protestations moldaves. Pour le second but, c’est cette fois un penalty obtenu par Digne et transformé par Giroud qui permet aux Bleus de repasser devant. Un résultat qui valide une seconde période de meilleure facture. Reste un combat à mener, en Albanie dimanche, pour terminer cette campagne de qualifications en pôle et se tourner avec envie vers l’Euro 2020.

À lire aussi