La prime de 500 euros pour l’achat d’un vélo électrique avancée au 1er décembre

Pour offrir aux Franciliens une alternative pendant les grèves du mois de décembre, IDFM a avancé la mise en place de la prime à l'achat d'un vélo électrique au 1er décembre.
Pour offrir aux Franciliens une alternative pendant les grèves du mois de décembre, IDFM a avancé la mise en place de la prime à l'achat d'un vélo électrique au 1er décembre.

Île-de-France Mobilités (IDFM) a décidé d’avancer au 1er décembre la prime de 500 euros pour l’achat d’un vélo électrique, initialement prévue pour février 2020. Une mesure qui intervient, non sans raison, quelques jours avant la grève des transports... 

À partir du jeudi 5 décembre, se déplacer en Île-de-France sera un véritable casse-tête pour tous les Franciliens. Compte tenu de l’ampleur de la grève reconductible contre la réforme des retraites lancée par les syndicats de la RATP et de la SNCF, et rejoints par de nombreux autres syndicats, nombreux seront les Franciliens sans solution pour se rendre au travail. C’est pourquoi, en attendant les résultats de l'appel d'offres de la RATP, Île-de-France Mobilités (IDFM) a annoncé quelques mesures pour permettre aux usagers des transports en commun de la région de trouver une alternative fiable.

“Inciter à acheter un vélo électrique”

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le syndicat des transports d'Île-de-France a annoncé que la prime à l’achat pouvant aller jusqu’à 500 euros pour les vélos électriques neufs, à la base prévue pour le mois de février 2020, sera finalement disponible dès le 1er décembre. IDFM a déclaré que cette prime était avancée de plusieurs mois pour “inciter les Franciliens à acheter un vélo à assistance électrique pendant les grèves et au moment des fêtes de fin d’année.” Pour pouvoir en bénéficier, il faudra se rendre sur un site d’Île-de-France Mobilités qui sera disponible dès le mois de février, sur présentation de la preuve d’achat. En revanche, la somme versée ne pourra pas dépasser le moitié du prix du vélo neuf. Une prime dont seuls les habitants de la région Île-de-France pourront bénéficier, s’ils s’engagent à ne faire qu’une demande en 5 ans, à garder le vélo au moins 3 ans et donc de ne pas le revendre sur cette période.

Aide à la location

Pour ceux qui n’ont pas les moyens, ou tout simplement pas envie, de s’acheter un vélo à assistance électrique neuf, l’organisme propose également de louer un vélo électrique pendant 6 mois, au prix de 40 euros par mois, entretien et réparations compris. Au même titre que la carte Navigo, l’abonnement mensuel peut être pris en charge à hauteur de 50% par l’employeur, ce qui reviendrait à 20 euros par mois pour l’abonné. De plus, du 25 novembre au 31 décembre, un mois d'abonnement gratuit au service Véligo Location est également proposé aux Franciliens.

Covoiturage gratuit

Pour ceux qui ne sont pas des adeptes du vélo, Île-de-France Mobilité met en place la gratuité du covoiturage pour les habitants de la région lors des jours de grève, en partenariat avec cinq plateformes de covoiturage (BlaBlaLines, Covoit’ici, Karos, Klaxit et Ouihop). Une mesure prise pour inciter les automobilistes “à ouvrir leur portière” a annoncé l’opérateur, qui assure qu’il indemnisera les conducteurs.

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi