«Je l'ai trouvé très agressif», elle s'attaque aussi à Le Graët

Dimanche dernier, Noël Le Graët provoquait une crise sans précédent après ses propos insultants à l'encontre de Zinédine Zidane sur RMC lors de l'émission Bartoli Time. L'ancienne tenniswoman s'est défendue après avoir été accusé par le patron de la 3F de l'avoir piégé dans le but de créer le buzz. Sa réponse est directe et elle charge Noël Le Graët.

Depuis ses propos hallucinants tenus dimanche dernier, Noël Le Graët a été écarté de la présidence de la fédération française de football, poste désormais occupé par Philippe Diallo par intérim. Ce n'est pas la première fois que l'ancien maire de Guingamp s'est attiré les foudres de l'opinion publique, il avait déjà créé l'indignation récemment lors de ses sorties lunaires sur les conditions de travail des chantiers au Qatar.

«Je suis pas là pour créer un buzz ou une polémique»

Dimanche 8 janvier, Noël Le Graët a récidivé après ses déclarations fracassantes dans l'émission Bartoli Time d'RMC Spot. Accusée de faire du sensationnalisme et d'avoir provoqué le patron de la 3F, l'ancienne tenniswoman a remis les pendules à l'heure : « Ce qu'on désire réaliser dans cette émission, c'est interviewer des sportifs, des dirigeants. Mais je ne suis pas là pour créer un buzz ou une polémique. En aucun cas RMC ou Bartoli Time n'ont tenté de piéger Noël Le Graët. (...) C'est lui qui a décidé de répondre de cette façon», a balancé Marion Bartoli.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com