L'Américain Jim Thorpe récupère ses médailles d'or olympiques 110 ans après ses victoires

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jim Thorpe récupère officiellement ses deux titres olympiques. (S. Boué/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après plus d'un siècle, l'Américain Jim Thorpe a récupéré vendredi, à titre posthume, ses titres de champion olympique 1912 du pentathlon et du décathlon. Ses médailles d'or lui avaient été retirées pour violation des règles sur l'amateurisme, en vigueur à l'époque.

Une attente longue de 110 ans. Le Comité international olympique a annoncé ce vendredi rendre à Jim Thorpe ses titres de champion olympique 1912 du pentathlon et du décathlon, à titre posthume. Il devient le seul et unique médaillé d'or du pentathlon et du décathlon, tandis que Ferdinand Bie et Hugo Wieslander deviennent médaillés d'argent.

« Le nom de Jim Thorpe apparaîtra désormais comme seul et unique médaillé d'or du pentathlon et du décathlon, a indiqué le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach. C'est une situation tout à fait exceptionnelle et unique, que l'extraordinaire geste de fair-play des comités nationaux olympiques concernés a permis de régler. »

Thorpe, alors âgé de 25 ans, avait survolé lors des JO de 1912 à Stockholm les épreuves de pentathlon et de décathlon qui faisaient leurs débuts olympiques. Mais l'athlète, d'ascendance amérindienne, avait perdu ses deux titres l'année suivante quand l'ancêtre du comité olympique américain avait découvert qu'il avait touché de l'argent avant les JO pour jouer au baseball. Il est mort en 1953 à l'âge de 64 ans.

Outre sa carrière en athlétisme, il a joué au football américain, au baseball et au basket et il est considéré aux États-Unis comme « le plus grand sportif du XXe siècle » selon un sondage réalisé en 2012 par la chaîne de télévision ABC.

Une campagne pour réhabiliter Thorpe

Cette décision du CIO est le fruit d'une campagne menée par l'association Bright Path Strong, en référence au nom amérindien de Thorpe (Wa-Tho-Huk, Sentier brillant). L'association a contacté les comités olympiques suédois et norvégien et les descendants de ceux qui ont été désignés champions olympiques après que les titres eurent été retirés à Thorpe.

En 1982, 29 ans après sa mort, le CIO avait rendu à ses enfants ses deux médailles d'or, sans toutefois modifier le palmarès des JO 1912.

lire aussi

Toute l'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles