L'AMA saisit le tribunal arbitral du sport dans l'affaire Kamila Valieva

Kamila Valieva a été contrôlé positive à la trimétazidine en décembre 2021. (B. Papon/L'Équipe)

Le président de l'Agence mondiale antidopage a annoncé mardi que l'AMA avait saisi le tribunal arbitral du sport dans l'affaire de dopage de la patineuse Kamila Valieva, après avoir constaté l'absence de progrès dans les investigations de l'agence russe.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Kamila Valieva. Ce mardi, le président de l'agence mondiale antidopage Witold Banka a déclaré sur son compte Twitter que l'AMA allait saisir le tribunal arbitral du sport sur le cas de la jeune patineuse artistique de 16 ans en raison de l'absence de progrès effectués par l'agence antidopage russe (RUSADA).

« Malgré la mise en demeure de la RUSADA de résoudre rapidement le cas de Kamila Valieva, aucun progrès n'a été fait. Par conséquent, je peux confirmer que l'AMA a maintenant officiellement saisi directement le Tribunal arbitral du sport », a publié Witold Banka sur Twitter.

En octobre dernier, la RUSADA avait affirmé qu'elle ne publierait pas les résultats de l'enquête sur le contrôle positif à la trimétazidine de Kamila Valieva car la patineuse, âgée de 15 ans au moment du contrôle, est une personne protégée selon le code mondial antidopage. L'AMA avait alors immédiatement réagi en adressant une « mise en demeure » à l'agence russe en s'inquiétant justement du retard pris dans cette affaire.

Kamila Valieva avait participé lors des Jeux olympiques de Pékin à l'épreuve par équipes. Son contrôle positif de décembre 2021 n'avait été connu qu'à l'issue de cette épreuve, remportée par l'équipe olympique russe. La cérémonie de remise des médailles avait été reportée, et les athlètes n'ont toujours pas reçu leur médaille. Finalement autorisée à participer à l'épreuve individuelle, Valieva avait pris la 4e place.