L'Anadolu Efes Istanbul qualifié pour le Final Four d'Euroligue

À l'issue d'un match 4 très disputé à domicile ce jeudi face à Milan (75-70), l'Anadolu Efes Istanbul s'est qualifié pour le Final Four d'Euroligue (3 victoires à 1).

Le champion en titre défendra bien sa couronne. Sixième de la saison régulière, tenant du titre en Euroligue, l'Anadolu Efes Istanbul a obtenu jeudi soir sa qualification pour le Final Four de l'épreuve, à l'issue d'un match 4 haletant face à Milan (75-70). Dans la chaude ambiance du Sinan Erdem Sports Hall (Turquie), les locaux ont été portés par l'immense match du pivot Tibor Pleiss (25 points, 6 rebonds, 37 d'évaluation), suppléé par Vasilije Micic (20 points).

Après avoir pris le meilleur départ dans le match (19-11, 10e), les Stambouliotes ont rejoint les vestiaires avec un point de retard (42-43, 20e). Le match est resté serré, notamment parce que les Milanais ont largement dominé au rebond (35-26). Les hommes d'Ettore Messina menaient de deux points à 6 minutes du terme mais n'ont ensuite inscrit plus que deux points, échouant plusieurs fois de loin, tandis que les locaux assuraient sur la ligne des lancers francs.

Ergin Ataman, entraîneur de l'Anadolu Efes Istanbul

« Les gens vont voir au Final Four que nous allons encore remporter ce titre »

« Encore deux matches », rappelait l'entraîneur de l'Anadolu Ergin Ataman, avant d'ajouter, confiant : « Les gens vont voir au Final Four que nous allons encore remporter ce titre. » Les quatre dernières équipes qualifiées se retrouveront à Belgrade (Serbie), du 19 au 21 mai. L'Anadolu affrontera en demi-finales le vainqueur de la série entre Monaco et l'Olympiakos, dont le match 4 (les Grecs mènent deux victoires à une) est programmé vendredi soir (21h00).

lire aussi

Les résultats des play-offs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles