L'ancien capitaine gallois Ryan Jones révèle être atteint de démence précoce

Ryan Jones souffre notamment d'une perte de mémoire. (A. Mounic/L'Équipe)

Retraité depuis 2015, l'ancien capitaine du pays de Galles, Ryan Jones, a révélé dans un entretien au Times être atteint de démence précoce. « J'ai l'impression que mon monde est en train de s'écrouler », a confié l'ex-troisième-ligne.

Après Steve Thompson, Alix Popham ou encore Carl Hayman, la longue liste des anciens joueurs de rugby aujourd'hui atteints de démence a enregistré un nouveau nom, samedi. Dans une interview au Times, l'ancien capitaine du pays de Galles, Ryan Jones (41 ans), a révélé avoir été diagnostiqué en décembre par des médecins qui lui ont précisé que cette démence précoce était sans doute liée à une maladie neurodégénérative (CTE, encéphalopathie traumatique chronique).

lire aussi

Alix Popham : « Le matin, j'écris tout sur un papier »

Celle-ci est due aux nombreux chocs reçus à la tête par le troisième-ligne tout au long de sa carrière (75 sélections avec le XV du Poireau, dont 33 comme capitaine). « J'ai vécu 15 ans de ma vie comme un super-héros, mais je n'en suis pas un. Je ne sais pas ce que l'avenir me réserve », a confié Jones au quotidien britannique. L'ancien troisième-ligne, retraité depuis 2015, souffre de pertes de mémoire à court-terme, de difficultés à trouver ses mots ou de sautes d'humeur.

« Tout ce que je veux, c'est mener une vie heureuse et normale. Mais ça m'a été enlevé et je ne peux rien faire. Je ne peux pas m'entraîner plus dur, je ne peux pas essayer de rouler l'arbitre, je ne connais pas les règles de ce jeu-là », a ajouté Jones. En septembre 2020, une centaine d'anciens joueurs de rugby a lancé une plainte contre World Rugby et les instances sportives pour leur action jugée insuffisante sur la problématique des commotions cérébrales.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles