Lang, Pons et Campbell remportent les concours du All-Star Game LNB

Yves Pons dunk sur la tête de Victor Wembanyama. (E. Garnier/L'Équipe)

À l'occasion du All-Star Game de la LNB ce jeudi à l'Accor Arena de Bercy, Nicolas Lang (CSP Limoges) a remporté le concours à trois points, TJ Campbell (Cholet) s'est adjugé le concours des meneurs alors qu'Yves Pons (Asvel) a triomphé sur celui de dunks.

Le All-Star Game de la LNB et toujours l'occasion opportune pour faire le show. L'édition 2022 n'a pas échappé à la règle, d'autant qu'il se déroulait ce jeudi à l'Accor Arena de Bercy, écrin propice au spectacle. Et comme chaque année, trois concours avaient lieu en marge du match principal entre la sélection française de Betclic Élite et celle du reste du monde : un concours des meneurs (dit concours de « skills »), un concours de dunk et un concours de tirs à trois points.

Le concours des meneurs voyait s'affronter l'Américain de Cholet TJ Campbell, Nadir Hifi du Portel, ainsi que Milan Barbitch (Fos-sur-Mer) et Thomas Cornely (Blois). À l'issue de la première manche, les deux premiers étaient au-dessus du lot et se sont qualifiés pour la finale. Une finale dominée par TJ Campbell qui a triomphé de son adversaire deux manches à une.

Pour le concours à trois points, les participants étaient Gauthier Denis (Paris Basketball), Nicolas Lang (CSP Limoges), Nando de Colo (Asvel) et Victor Wembanyama (Boulogne-Levallois). Pas spécialistes de l'exercice, les deux derniers n'ont pas réussi à se hisser en finale, à l'inverse de Denis et Lang. Après avoir dominé la première manche avec 21 points, le joueur du Paris Basket qui a remplacé au pied levé Keith Hornsby blessé, a cédé à la pression (13 points en finale), laissant à Nicolas Lang un boulevard pour remporter le concours.

À la mi-temps du match, Yves Pons (Lyon-Villeurbanne), Juhann Begarin (Paris), Stefan Moody (Roanne) et Dylan Affo Mama (Fos-sur-Mer) se sont opposés pour un joli spectacle sur le concours de dunk. Juhann Begarin et Yves Pons ont été les plus en vue et c'est finalement « Air Pons » qui s'est imposé, avec notamment un dunk sur la tête de Victor Wembanyama (2,21 m !).

lire aussi : L'actualité du basket