L'Angleterre se défait du Canada et se qualifie en finale de la Coupe du monde

Vickii Cornborough et les Anglaises sont en finale. (D. Rowland/Reuters)

Favorites de la Coupe du monde, les Anglaises joueront bien le titre le week-end prochain en finale. Mais elles ont eu du mal à se défaire du Canada en demies (26-19), ce samedi à l'Eden Park.

Les Anglaises ont décroché ce samedi leur 30e victoire d'affilée, record en cours. Grâce à ce nouveau succès, en demi-finales du Mondial face au Canada, elles s'octroient le droit de disputer le titre samedi prochain à l'Eden Park (7h30, heure française). Mais les joueuses de Simon Middleton n'ont pas eu la tâche facile, tant les Nord-Américaines ont joué sans complexe.


lire aussi

Le tableau de la Coupe du monde (F)

Après une entame canon marquée par un essai en force de Marlie Packer (9e) et un autre aplati en bout de ligne signé Abby Dow (15e), les Anglaises s'étaient plutôt mises sur de bons rails. Mais le Canada a surpris son adversaire sur un contre amorcé par Justine Pelletier et conclu par Karen Paquin (19e). Puis Alysha Corrigan a récompensé l'acharnement de son équipe pour recoller au score (35e, 12-12).

Il fallut bien une pénalité tardive, la première tentée par l'Angleterre dans la rencontre, pour donner un court avantage à Emily Scarratt et ses partenaires à la pause (15-12). Bousculée par les offensives dangereuses du Canada, l'équipe d'Angleterre a eu le mérite de tenir bon en défense, à l'image de cette action de la 50e minute, quand elle s'arc-bouta sur sa ligne avant de crucifier son adversaire d'un contre de 100 mètres achevée dans l'en-but par Abby Dow au bout d'un sprint immense.


Vers un troisième titre mondial ?

Si l'essai de la deuxième-ligne canadienne Tyson Beukeboom a bien donné un frisson aux supporters anglais (68e, 23-19), les Red Roses s'en sont finalement sorties grâce à leur pragmatisme et leur supériorité physique dans les zones de combat. Championnes du monde en 1994 et 2014, elles tenteront d'inscrire une troisième fois le nom de leur pays sur le trophée de la compétition, la semaine prochaine. Ce sera face à la Nouvelle-Zélande ou à la France, qui s'opposent un peu plus tard ce samedi (7h30), dans la même enceinte de l'Eden Park.


lire aussi

L'actualité du rugby