L'Angleterre revoit sa ligne arrière pour la finale de la Coupe du monde contre la Nouvelle-Zélande

Lydia Thompson remplace Claudia MacDonald. (A. Fosker/Inpho/Presse Sports)

Le sélectionneur anglais Simon Middleton a effectué trois changements dans sa ligne de trois-quarts pour la finale de la Coupe du monde face aux Black Ferns ce samedi à l'Eden Park (7h30).

Avant une finale, il est de coutume de modifier le moins possible la composition qui a permis à l'équipe de se hisser aussi loin dans la compétition. Mais Simon Middleton a choisi de remodeler largement sa ligne de trois-quarts avant le match pour le titre face à la Nouvelle-Zélande, à l'Eden Park ce samedi (7h30).

Holly Aitchinson remplace ainsi Tatyana Heard au centre, pour se placer aux côtés de l'icône Emily Scarratt. Sur l'aile, Lydia Thompson succède à Claudia MacDonald, pourtant très remuante depuis le début de la compétition, et encore le week-end dernier face au Canada en demi-finales (26-19). Enfin, le dernier changement est imposé puisque l'arrière Helena Rowland s'est blessé à la cheville lors du dernier match. C'est Ellie Kildunne qui officiera donc en numéro 15.

Devant, rien ne change pour les Red Roses. La capitaine Sarah Hunter débutera le 140e match de sa carrière internationale, se rapprochant ainsi du record absolu, hommes et femmes confondus, détenu par le Gallois Alun-Wyn Jones (154 sélections). Vickii Cornborough, Amy Cokayne et Sarah Bern formeront l'imposante première-ligne pour tenter de remporter un 31e succès consécutif et surtout une troisième Coupe du monde après celles de 1994 et 2014.

Smith mise sur la continuitéDu côté néo-zélandais, le sélectionneur Wayne Smith a misé sur la continuité. Le seul changement opéré par rapport à la demie remportée contre la France (25-24) est dû à la blessure au pouce de Liana Mikaele-Tu'u. C'est donc Charmaine McMenamin qui la remplace au poste de numéro 8.

Renee Holmes conserve sa place de titulaire à l'arrière alors que les deux principales animatrices de l'attaque des Black Ferns, Portia Woodman et Ruby Tui, occuperont les ailes. La demie de mêlée Kendra Cocksedge disputera son dernier match, le 68e de sa carrière internationale, ce qui est un record pour l'équipe de Nouvelle-Zélande. Elle tentera de décrocher son troisième Mondial à titre personnel après ceux de 2010 et 2017.