Laporte du paradis

·1 min de lecture

"¡ Olé !" Dans le stade de la Cartuja de Séville, l'expression espagnole si chère à l'Andalousie et la tauromachie fait son apparition alors que le dernier quart d'heure pointe à peine le bout de son nez. Pourquoi ? Parce que l'Espagne mène déjà 5-0 contre une Slovaquie complètement dépassée par les évènements. Après deux matchs nuls frustrants, la sélection ibérique envoie la sauce pour terminer sa phase de poule en boulet de canon. Si ce succès contre un adversaire à la portée de La Roja avait beau être attendu, les hommes de Luis Enrique devaient engranger de la confiance en vue du tableau final. Et dans une rencontre où l'Espagne n'a pas voulu trahir ses principes de possession outrancière, la fin de la sieste est arrivée juste avant la pause. Grâce à qui ? À Aymeric Laporte, assez puissant pour s'imposer dans les airs et rabattre le centre de Gerard Moreno dans les filets slovaques (45e+3, 2-0).…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles