Lara Gut-Behrami remporte le géant de Killington, Tessa Worley 7e

35e succès en Coupe du monde pour Lara Gut-Behrami. (A. Boichard/Zoom)

La Suissesse Lara Gut-Behrami a remporté ce samedi le premier géant de la saison, à Killington (États-Unis), devant l'Italienne Marta Bassino (+0''07) et la Suédoise Sara Hector (+0''20). Tessa Worley est 7e.

Suspense et spectacle samedi à Killington (États-Unis) pour le plus grand plaisir des 13 000 personnes massées dans l'aire d'arrivée. Sur une piste en partie balayée par des rafales de vent, la Suissesse Lara Gut-Behrami (31 ans) a signé son 35e succès en Coupe du monde et le premier en géant depuis Sölden il y a six ans, en devançant de 7 centièmes l'Italienne Marta Bassino et de 20 centièmes la Suédoise Sara Hector, qui avait remporté la première manche mais n'a pu signer que le 19e temps de la deuxième. La Slovaque Petra Vlhova prend la 4e place (+0''46) et l'Américaine Mikaela Shiffrin seulement la 13e (+1''40), son pire résultat depuis près de trois ans dans la spécialité.

lire aussi : Classement final du géant de Killington

Tenante du globe de géant, Tessa Worley n'a pas particulièrement brillé avec deux manches solides mais sans le tranchant nécessaire pour faire mieux que 7e (+0''84) sur une piste où elle s'était imposée en 2016. « J'ai fait une course correcte, ni bonne ni mauvaise comme je le disais aux entraîneurs, avec quelques petites erreurs, notait la double championne du monde de géant. Je reste parmi les meilleures, mais il y a encore des choses à travailler pour jouer le podium. J'ai pris du plaisir avec de bonnes conditions de neige pour cette première course de l'hiver. »

Après sa belle première manche (11e temps avec le dossard 35), Clara Direz n'a pas réussi à confirmer en deuxième avec une faute rageante à trois portes de la fin alors qu'elle était encore en lice pour un très bon chrono. Coralie Frasse-Sombet avait elle chuté après 20 secondes de course sur le premier tracé.

Colturi dans le Top 20La prodige Lara Colturi, 16 ans depuis le 15 novembre, née à Turin et fille de la championne olympique italienne 2002 du super-G Daniela Ceccarelli, mais qui court pour l'Albanie, a réussi une belle performance en prenant la 17e place malgré son dossard 58. Pour son premier départ en Coupe du monde le week-end passé à Levi, elle avait échoué de peu à se qualifier pour la deuxième manche du slalom le samedi puis était sortie en première manche le dimanche.

Ses parents dirigent une structure privée au sein de laquelle s'entraînent de nombreux jeunes skieurs albanais et donc leur fille. Le choix de faire courir Lara pour l'Albanie a provoqué une certaine polémique en Italie, mais la famille estime qu'elle dispose de meilleures conditions pour progresser dans cette structure que sous pavillon fédéral transalpin.

lire aussi : Classement général de la Coupe du monde

lire aussi : Classement général de la Coupe du monde de géant