L'Arabie saoudite veut une course de W Series

Benjamin Vinel
·1 min de lecture

W Series et l'Arabie saoudite, à première vue, c'est une combinaison inhabituelle. Le pays du Golfe fait partie de ceux où les droits des femmes sont les plus restreints, malgré une ouverture récente dans ce domaine. Ce n'est qu'en 2015 qu'elles ont obtenu le droit de vote, en 2017 l'accès à l'éducation et à la santé sans l'accord d'un tuteur, et enfin en 2018, le droit de conduire. Côté sport, l'Arabie saoudite a eu une délégation féminine aux Jeux olympiques pour la première fois en 2012.

Reema Juffali, Jaguar I-PACE eTrophy

Reema Juffali, Jaguar I-PACE eTrophy<span class="copyright">Carl Bingham / Motorsport Images</span>
Reema Juffali, Jaguar I-PACE eTrophyCarl Bingham / Motorsport Images

Carl Bingham / Motorsport Images