L'arbitre « a fait son show » : le tacle de Laszlo Bölöni, l'entraîneur de Metz, réduit à 8 face à Guingamp

L'arbitre « a fait son show » : le tacle de Laszlo Bölöni, l'entraîneur de Metz, réduit à 8 face à Guingamp

Battu (3-6) par Guingamp à Saint-Symphorien, lundi soir en clôture de la 8e journée de Ligue 2, le FC Metz a subi trois expulsions. L'entraîneur des Grenats cible l'arbitrage.

Laszlo Bölöni, entraîneur de Metz, après la défaite (3-6) à domicile contre Guingamp lundi en clôture de la 8e journée de Ligue 2 : « (L'arbitrage vous fait perdre le match ?) Bien sûr, c'est clair et net. Le Monsieur qui était là-bas (M. Gaillouste, ndlr), je ne veux pas l'appeler arbitre, il a fait son show. Malheureusement, il fausse non seulement le résultat, mais aussi le travail de beaucoup de gens.

lire aussi

Réduit à huit, Metz finit par couler face à Guingamp

On avait très bien commencé, mais déjà comment on peut siffler ce premier penalty... Puis le carton jaune de (Kiki) Kouyaté est extrêmement discutable. Il ne le touche pas, le joueur fait le grand cinéma, il crie, il pleure... Je me demande comment il se prépare, ce mec veut être arbitre en première division ou il l'est déjà... Mon Dieu !

« Si je regrette l'absence de VAR en L2 ? Ah oui, énormément, bien sûr. C'est dommage, surtout quand on voit ce qu'il se passe dans le football français... »

Le deuxième penalty et l'exclusion... C'est "No Comment". Prends ton sifflet et mets-le quelque part, qu'on ne le revoie pas, et oublie-le. Je ne veux pas défendre impérativement mon équipe, mais normalement à la 20e minute il y a 3-0, même si peut-être qu'on n'aurait pas gagné. Si tu es arbitre, tu as un peu de pédagogie dans ta tête... Si je regrette l'absence de VAR en L2 ? Ah oui, énormément, bien sûr. C'est dommage, surtout quand on voit ce qu'il se passe dans le football français... (sur Alexandre Oukidja, sorti en larmes après son exclusion) Il est expulsé pour rien du tout, zéro erreur, et il va prendre quatre matches, ou cinq... Et celui-là (l'arbitre), il va être à la maison, tranquille. »

Dumont : «Mon joueur pourrait aussi être à l'hôpital aujourd'hui»