L'Argent amère pour Cysique, le Bronze libérateur pour Brunet

·1 min de lecture
L'Argent amère pour Cysique, le Bronze libérateur pour Brunet
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

par Martin Schmuda (iDalgo)

La troisième journée des Jeux olympiques de Tokyo n'a pas rapporté de médaille d'or à l'équipe de France. Malgré tout, quelques athlètes se sont illustrés, comme Sarah Léonie Cysique. La judokate a enchaîné les bonnes performances pour se qualifier pour la finale des moins de 57kg. Face à la Kosovare Nora Gjakova, la Tricolore s'est faite disqualifiée pour un mouvement dangereux et a dû se contenter d'une médaille d'argent emplie de frustration. En escrime, Manon Brunet a effacé la déception de Rio 2016 et a décroché la médaille de bronze au sabre face à Anna Marton, devenant ainsi la première Française récompensée dans cette catégorie. Chez les Hommes, Enzo Lefort s'est arrêté en quart de finale au fleuret. Enfin, Emmanuel Besson et Jia Nan Yuan ont terminé au pied du podium en double mixte au tennis de table.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles