L'Argentin Manu Ginobili a intégré le Hall of Fame

Manu Ginobili a fait son entrée au Hall of Fame samedi. (L. Hahn/L'Équipe)

Manu Ginobili, l'ancienne star des San Antonio Spurs et de la sélection d'Argentine, champion olympique et quadruple champion NBA, a été intronisé samedi au Hall of Fame.

Emanuel « Manu » Ginobili (45 ans), champion olympique avec l'Argentine en 2004 et quatre fois champion NBA avec les San Antonio Spurs (2003, 2005, 2007, 2014), a été intronisé samedi au Naismith Memorial Basketball Hall of Fame, le temple de la renommée du basket US.

Manu Ginobili

« J'ai fait partie de deux des plus grandes équipes des années 2000 »

Avant d'arriver aux États-Unis, il avait également remporté l'Euroligue en 2001 avec le Virtus Bologne. Au total, Ginobili a joué 16 saisons en NBA, toutes aux Spurs. « Je ne suis pas ici parce que j'étais très spécial, mais parce que j'ai fait partie de deux des plus grandes équipes des années 2000, San Antonio et l'Argentine », a-t-il déclaré dans son discours à Springfield (Massachusetts), lieu où se tient le Hall of Fame.

lire aussi

Ginobili élu au Hall of Fame

Élu deux fois au All-Star Game, le joueur argentin formait le trio majeur des Spurs, avec le pivot Tim Duncan et le meneur Tony Parker, sous les ordres de l'entraîneur Gregg Popovich. Ces trois joueurs ont gagné ensemble 575 matches de saison régulière.

Vainqueur des USA au Mondial 2002

Avec l'Argentine, Manu Ginobili fut également finaliste du Championnat du monde en 2002. Lors de cette compétition, il faisait partie de l'équipe qui battit pour la première fois une sélection américaine entièrement composée de joueurs NBA. L'Argentine avait dominé les USA (87-80) au tour principal.

Samedi, six autres grands noms du basket US sont entrés au Hall of Fame : Tim Hardaway, l'ancienne gloire des Golden State Warriors dans les années 1990, les entraîneurs George Karl, Del Harris et Marianne Stanley et deux ex-joueuses de WNBA : Swin Cash et Lindsay Whalen.

lire aussi

Toute l'actualité du basket