L'Argentine fait appel pour Messi

Suspendu quatre matches pour avoir proféré des mots insultants envers un quatrième arbitre, Lionel Messi s'est défendu ce mercredi.

Lionel Messi a échappé à l'avertissement jeudi dernier à l'occasion du match entre l'Argentine et le Chili en éliminatoires à la Coupe du monde 2018. L'Argentin n'a pas eu de carton alors qu'il avait tenu des mots dégradants envers le quatrième arbitre. Il croyait s'en être tiré, mais il a finalement été ratrappé par la patrouille.

Gameiro : "En France, je n'avais pas cette force"

Comme l'annonçait plusieurs médias argentins, la commission de discipline de la FIFA a décidé d'infliger quatre matches de suspension à Lionel Messi après avoir ouvert une enquête suite au report détaillé sur l'incident. Pourtant, dans le premier rapport du match envoyé l'arbitre principal, il n'y avait pas eu la moindre mention sur un dérapage du quintuple Ballon d'Or. Lionel Messi manquera les matches contre la Bolivie (28 mars), l'Uruguay (31 août), le Venezuela (4 septembre) et le Pérou (5 octobre). 

L'Argentine a annoncé sa décision de faire appel de cette sanction comme l'a confirmé le secrétaire de l'équipe nationale, Jorge Miadosqui : "la Fédération va faire appel comme il se doit. On se sent impuissants, surpris. Je suis en colère, Messi est triste, comme nous, il aurait pu jouer, il a voyagé pour jouer, il aurait dû jouer."

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages