L'arrivée de Charles Caudrelier, vainqueur de la Route du Rhum, en images

Charles Caudrelier a remporté sa première victoire sur la Route du Rhum. (B. Papon/L'Équipe)

Nouveau recordman de la Route du Rhum, Charles Caudrelier a marqué cette 12e édition grâce à un chronomètre de 6 jours, 19 heures, 47 minutes et 25 secondes. Revivez en images l'arrivée du skipper au large des côtes de la Guadeloupe.

Après 6 jours, 19 heures, 47 minutes et 25 secondes de navigation, Charles Caudrelier a remporté sa première victoire sur la Route du Rhum. Parti mercredi dernier de Saint-Malo, le Français a connu de nombreuses péripéties lors de sa traversée. D'abord, sous le coup d'une pénalité de quatre heures pour « départ volé », finalement retirée, le skipper a vu ses concurrents revenir à quelques milles de lui, avant de s'imposer dans cette course mythique.

C'est au petit matin, 5 heures (heure locale), que le Finistérien a franchi la ligne d'arrivée au large des côtes guadeloupéennes. Euphorique, Charles Caudrelier (Maxi-Edmond-de-Rothschild) a sorti les fumigènes pour fêter son succès, et son record.

À peine accosté sur le quai de Pointe-à-Pitre, le skipper de 48 ans, sourire aux lèvres, a très rapidement été rejoint par sa femme et ses enfants à bord de son bateau pour célébrer sa victoire.

Grand favori de cette édition, Charles Caudrelier a mené la course de bout en bout. Neuvième Français à décrocher cette précieuse victoire, le navigateur n'a pas échappé à la tradition en sabrant le champagne sur son Ultim Maxi-Edmond-de-Rothschild.

Remis de ses émotions, Charles Caudrelier a répondu aux nombreuses questions des différents médias venus recueillir ses propos après son périple de six jours.

Quelques minutes plus tard, le skipper a retrouvé la terre ferme et a vécu son premier bain de foule. Ému, il s'est tout naturellement tourné vers les spectateurs venus en nombre l'accueillir avant de filer vers le podium.

Vainqueur à trois reprises de la Transat Jacques-Vabre et à deux reprises la Volvo Ocean Race, Charles Caudrelier avait également remporté la Solitaire du Figaro en 2004. Grâce à ce nouveau trophée, il ajoute une nouvelle ligne à son palmarès.