L'ASSE prépare une révolution, elle se fait recaler de partout

L'avenir de Laurent Batlles ne tient plus qu'à un fil. En interne, les responsables de l'ASSE ont commencé leurs recherches pour le remplacer. La direction aurait pensé à associer Razik Nedder, l'actuel entraîneur de l'équipe réserve, à Frédéric Antonetti. Mais les deux techniciens ont immédiatement pris la parole pour mettre fin aux rumeurs.

Laurent Batlles a perdu énormément de crédit auprès de Roland Romeyer, président du directoire. A tel point que le prochain match pourrait bien être décisif. Une défaite face à Niort pourrait sonner le glas de son aventure. Selon les informations de L'Equipe, la direction de l'ASSE penserait à une association Frédéric Antonetti-Razik Nedder pour remplacer Batlles. Mais les deux techniciens ont pris la parole. Le premier a été Antonetti, qui a fermé la porte à un retour chez les Verts.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Antonetti a été le premier à réagir aux rumeurs

« Je tiens à préciser que je n'ai eu aucun contact avec l'AS Saint-Étienne pour y prendre d'éventuelles fonctions et je souhaite mettre un terme aux spéculations qui enflent depuis déjà quelques semaines. D'une part, je connais trop la difficulté de mon métier pour participer à de quelconques discussions alors qu'un autre entraîneur est actuellement en poste. Je ne me prêterais pas à ce jeu que j'ai moi-même déjà subi par le passé, notamment chez les Verts » a confié

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com