L'ASSE prépare une révolution, il pique une colère

En pleine crise sportive, l'ASSE préparerait la succession de Laurent Batlles. La direction stéphanoise envisagerait d'associer Frédéric Antonetti à Razik Nedder. Mais ce jeudi, l'actuel entraîneur de la réserve a publié un long communiqué pour évoquer cette information et annoncé qu'il n'avait pas l'intention de prendre la direction de l'équipe première.

Les jours de Laurent Batlles seraient comptés. Selon les informations de L'Equipe, le sujet de son départ n'est plus tabou au sein de l'ASSE. Une défaite face à Niort lundi prochain pourrait être fatale à l'entraîneur de l'équipe première. En interne, la direction stéphanoise penserait à une association Frédéric Antonetti-Razik Nedder. Mais cette idée est déjà compromise. Le premier a fermé la porte à un retour à l'ASSE dans les colonnes de L'Equipe. Quant à Nedder, il a publié un communiqué sur les réseaux sociaux pour mettre un terme aux rumeurs.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le coup de gueule de Razik Nedder

Actuel entraîneur de l'équipe réserve, le technicien n'a pas l'intention de s'installer sur le banc de l'équipe première. « Ce n'est pas dans mon habitude de m'exprimer sur les réseaux, mais je mets un point d'honneur à rectifier certains éléments parus ces derniers jours. Voir une nouvelle fois, dans la presse ou ailleurs, mon nom associé à plusieurs entraîneurs susceptibles potentiellement de prendre l'équipe 1, alors qu'il n'en est aucunement question, est aujourd'hui…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com