L'Association européenne des clubs "opposée" à une Super Ligue fermée

·1 min de lecture

L'Association européenne des clubs (ECA), dont font partie tous les cadors du football européen, a déclaré dimanche soir être "fortement opposée à un modèle de Super Ligue fermée", peu de temps avant l'officialisation de ce projet privé, concurrent de la Ligue des champions de l'UEFA. "L'ECA, en tant qu'instance représentative de 246 clubs de premier plan à travers l'Europe, réaffirme son engagement visant à travailler au développement du modèle des compétitions de clubs de l'UEFA, avec l'UEFA, pour le cycle débutant en 2024", a écrit l'ECA dans un communiqué publié sur son compte Twitter.

L'ECA, souvent vu comme le porte-voix des plus puissants clubs européens, a pris cette position forte juste avant que douze grands clubs européens n'annoncent le lancement de cette "Super League". Une position d'autant plus surprenante que figure parmi ces clubs la Juventus Turin, présidé par l'Italien Andrea Agnelli, qui était aussi le président de l'ECA.

Mais le club italien a précisé avoir quitté l'association et que son président avait dans le même mouvement démissionné de la présidence de l'association. Andrea Agnelli a également démissionné du comité exécutif de l'UEFA dont il était membre, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la Juventus, en confirmant l'adhésion de la "Vieille dame" à la nouvelle "Super League". 

L'ECA veut travailler à une "nouvelle structure du football européen"

"L'ECA renvoie à la position adoptée lors de son comité exécutif du 16 avril, à savoir qu'elle soutient...


Lire la suite sur Europe1