L'Asvel a remis une bague de champion à ses joueurs et son staff sacrés en 2022

Tony Parker a désormais cinq bagues de champion, quatre en NBA, une pour symboliser le triplé de son équipe de l'Asvel. (A. Martin/L'Équipe)

L'Asvel a organisé, après sa victoire facile sur Bourg-en-Bresse (102-84), une cérémonie à la mode NBA pour remettre aux vainqueurs du titre au mois de juin contre Monaco, une bague de champion.

Le bijou est lové dans un écrin molletonné, d'où une led bleue jaillit pour éclairer le logo de l'Asvel, l'année 2022 et la mention « Three Peat », en référence aux trois titres d'affilée remportés par Villeurbanne en 2019, 2021 et 2022 (le titre 2020 n'a pas été attribué.

lire aussi


L'Asvel remporte son premier succès de la saison en écrasant Bourg-en-Bresse

L'inédite remise de la bague de champion, à la manière de la NBA, aux joueurs et membres du staff qui ont participé à l'aventure conclue en juin dernier contre Monaco lors d'un match 5 légendaire à l'Astroballe (84-82 a.p.) était l'attraction principale d'une après-midi où l'Asvel, après un départ cafouillé en Championnat, a facilement imposé sa volonté sur Bourg (102-84).

Des tapis noirs ont été déroulés et des plantes vertes disposées aux quatre coins du parquet dès le buzzer final, pour dessiner le chemin à emprunter pour rejoindre le rond central, où le trophée de champion était exposé, et Tony Parker, président du club, attendait pour remettre à chaque joueur et membre du staff présent, la fameuse bague. « C'est tellement dur de gagner... Quand on a vu la manière dont on est allés chercher ce troisième titre, on s'est dit qu'il fallait marquer le coup. Cette bague, c'est un souvenir pour la vie », glissait Parker au micro.

« J'avais vécu ça avec les Spurs, soufflait son frère TJ Parker, ému aux larmes et ovationné par l'Astroballe. J'avais eu une bague en tant que membre de la famille. Mais là, en avoir une qui soit vraiment la mienne, c'est incroyable. On a vécu des choses incroyables, inoubliables. »

Après tout le staff et les six joueurs encore présents -Charles Kahudi, David Lighty, Youssoupha Fall, Antoine Diot, Paul Lacombe, Zaccharie Risacher-, Tony Parker a été le dernier à recevoir sa bague, remise par Gaëtan Muller (président délégué et ami d'enfance), qui fêtait samedi ses quarante ans. L'ancien meneur des Spurs, déjà nanti de quatre titres de champion avec San Antonio en NBA (2003, 2005, 2007, 2014), a tenté de glisser la bague à son auriculaire, avant de la fixer sur l'annulaire de la main gauche.

Pour motiver ses troupes cette saison, « TP » a d'ores et déjà promis une nouvelle bague en cas de quadruplé en Championnat de France (une performance seulement réalisée par Mulhouse de 1928 à 1931). La cérémonie s'est achevée par une gigantesque photo de famille, en attendant un retour au jeu dès jeudi avec la réception de Milan en ouverture de l'Euroligue.

lire aussi


Calendrier/résultats de la Betclic Elite