L'Asvel remporte son premier succès de la saison en écrasant Bourg-en-Bresse

Youssoupha Fall a été l'auteur d'un gros match lors du succès de l'Asvel face à Bourg. (B. Paquot/L'Équipe)

L'Asvel s'est facilement imposée samedi lors du derby face à Bourg-en-Bresse (102-84). Les Villeurbannais se rassurent après deux défaites inaugurales, à cinq jours de leurs débuts en Euroligue.

L'Asvel avait l'obligation de s'imposer samedi à domicile face à Bourg. Tout d'abord pour réagir après ses deux défaites inaugurales à Cholet (89-91) puis à Blois (82-86). Puis pour ne pas gâcher la fête à l'Astroballe, le club ayant programmé une cérémonie de remise des bagues de champion de France, façon NBA.

lire aussi


La troisième journée de Betclic Elite

Mission réussie, les Villeurbannais ayant écrasé leur voisin bressan (102-84). Un écart de 18 points qui ne reflète pas la totale domination de l'un des favoris au titre en Betclic Elite. Portés par un grand Youssoupha Fall (20 points, 7 rebonds), les locaux ont eu jusqu'à 27 points d'avance au début du dernier quart.

L'Asvel a réussi un départ canon, les Bressans devant attendre la quatrième minute pour inscrire leurs premiers points (8-2). Après un premier quart survolé (31-18), les Villeurbannais ont maîtrisé les velléités de retour de leur adversaire, chez qui Jordan Floyd, auteur d'un match à 41 points en ouverture, s'est démené (15 points) en vain.

L'Asvel rassurante au rebond


Attendus au rebond, les champions ont rassuré (35-21) et ont été adroits (15/27 à 3 points), à l'image des deux paniers primés d'Amine Noua (47-37, 17e) et de Jonah Mathews (52-39, 19e), ou des trois flèches d'Yves Pons dans les corners.

Devant à la pause (55-41), l'Asvel n'a pas desserré l'étreinte par la suite, franchissant la barre des vingt points d'avance sur un tir primé de leur capitaine David Lighty (68-47, 24e), avant de contrôler la fin de match. Lyon-Villeurbanne débute l'Euroligue jeudi face à Milan (20 heures).

lire aussi


Le classement de la Betclic Elite