L'Asvel s'incline dans les dernières secondes chez l'Étoile Rouge de Belgrade en Euroligue

Malgré 16 points de David Lighty, l'Asvel s'est inclinée chez l'Étoile Rouge de Belgrade. (Euroleague)

Sans Nando De Colo ni Jonah Mathews, l'Asvel s'est inclinée chez l'Étoile Rouge de Belgrade jeudi soir (67-71), plombée par un panier de Nemanja Nedovic à sept secondes du buzzer. Dominés en première mi-temps (23-38), les Rhodaniens avaient repris l'avantage avant un money-time fatal.

Handicapé par les absences de Nando De Colo (béquille) et Jonah Mathews (passeport oublié, a expliqué T.J. Parker en conférence de presse), l'Asvel a failli réussir un joli casse dans la bouillante salle de l'Étoile Rouge de Belgrade (67-71). Mais, à sept secondes du buzzer, un « floater » de Nemanja Nedovic a redonné l'avantage aux Serbes (67-69) avant qu'Yves Pons ne manque un lancer franc quelques secondes plus tard pour garder une chance d'égaliser. T.J. Parker et ses joueurs pourront quitter le Pionir avec d'autant plus de regrets qu'ils avaient réussi à renverser la situation après une entame de match cauchemardesque.

lire aussi : Tous les résultats en Euroligue

Sans De Colo ni Matthews, l'attaque rhodanienne est restée en chantier toute la première mi-temps (6 sur 28 au tir !). Seules quelques fulgurances de Retin Obasohan (13 points) ont empêché Belgrade de s'envoler définitivement au score (23-38, 20e). Symbole des difficultés offensives de Villeurbanne, Parker Jackson-Cartwright a ensuite lancé la révolte au retour des vestiaires, d'un panier primé très lointain au buzzer de la possession (26-38, 21e).

Un « money-time » mal géréLes vétérans Charles Kahudi (14 points) et David Lighty (16) ont ensuite pris le relais pour raccourcir petit à petit l'avance des Serbes jusqu'à passer en tête, sur deux lancers francs de l'ailier américain en début de dernier quart-temps (58-56, 32e). En tête de huit points à quatre minutes de la fin (65-57, 36e), les Rhodaniens ont brutalement perdu le fil. Obasohan, sanctionné d'une faute antisportive en première mi-temps, a été exclu en récoltant une faute technique pour contestation.

Sans le Belge, l'attaque de l'Asvel est retombée dans ses travers permettant à Ben Bentil (7 points) puis Luka Mitrovic (8 points, 8 rebonds, 8 fautes provoquées) d'effacer l'avance du champion de France en titre jusqu'au panier fatal de Nemanja Nedovic. T.J. Parker et ses troupes ratent l'occasion de se rapprocher du top 8 (15es, 3 victoires - 5 défaites) tandis que Belgrade lance l'ère Dusko Ivanovic par une victoire.

lire aussi : Le classement

Le résumé d'Efes Istanbul - FC Barcelone