L'Asvel va fêter le record de De Colo mais ne croit plus au top 8 de l'Euroligue

La qualification pour le top 8 apparaît illusoire pour l'Asvel. (P. Lahalle/L'Équipe)

Alors que Nando De Colo s'apprête à battre le record de points inscrits en Coupes d'Europe, l'Asvel accueille la Virtus Bologne sans se faire d'illusions quant à ses chances d'accéder au top 8.

Alors que Nando De Colo s'apprête à battre ce soir un vieux record, celui du plus grand nombre de points marqués dans l'histoire des Coupes d'Europe, détenu depuis 1995 par l'illustre artilleur grec Nikos Galis (4 904 contre 4 902 pour le Français avant le match), l'Asvel voit filer ses dernières illusions avec les frimas de l'hiver.

lire aussi : Bientôt meilleur marqueur des Coupes d'Europe, Nando De Colo dévoile ses plus grands souvenirs

Douchés à Belgrade (92-71) mardi par le Partizan, les champions de France n'ont pu enchaîner la passe de trois, qui aurait pu les relancer en vue du sprint vers le top 8 avec la perspective de recevoir ce vendredi soir la Virtus Bologne, battue à l'aller (84-79, le 4 novembre). Les quatre succès qui séparent les coéquipiers de Charles Kahudi de la qualification en play-offs s'annoncent trop lourds désormais pour une équipe en manque de constance.

L'Asvel fêtera De Colo et tentera donc de mater une deuxième fois l'équipe d'Isaïa Cordinier et Mouhammadou Jaiteh avant de recevoir Dijon, dimanche (17 heures), pour un choc de Betclic Élite à fort enjeu en vue du top 8 domestique.

lire aussi : Le classement de l'Euroligue