L'Atalanta Bergame se relance et enfonce Venise en Serie A

·2 min de lecture

Victorieuse (3-1) à Venise, samedi, la Dea (8e) se replace dans la course à la Ligue Europa Conférence. Son adversaire du jour (20e) file vers la Serie B.

L'Atalanta Bergame a mis fin samedi à une série de trois défaites en Championnat en l'emportant sur la pelouse du relégable Venise, désormais dernier de la Serie A et tout près de retourner en Serie B (1-3).

Facilité par un super Luis Muriel (1 but, 2 passes décisives), ce succès permet à la Dea, 8e, de revenir à 2 points de la 6e place, synonyme de qualification en barrage de la Ligue Europa Conférence. Un lot de consolation pour une équipe qui s'est qualifiée quatre fois de suite pour la Ligue des champions et vient d'atteindre les quarts de finale de Ligue Europa, éliminée par Leipzig (1-1, 1-2).

lire aussi

La 34e journée de Serie A

Le promu Venise enregistre sa 8e défaite de rang et compte six points de retard sur le premier non relégable (Cagliari) à cinq journées de la fin.

Muriel, Muriel et Muriel

L'Atalanta a fait le break grâce à deux numéros de Muriel côté gauche. L'attaquant colombien a d'abord passé en revue toute la défense avant de voir son centre, contré, rebondir sur la barre et retomber dans les pieds de Mario Pasalic, auteur de près de son 10e but de la saison (44e). Au retour des vestiaires, Muriel a gagné son duel à l'épaule avec le géant autrichien Michael Svoboda (1,95 m) pour servir son compatriote Zapata, 10 buts lui aussi en Championnat cette saison (47e).

lire aussi

Le classement du Championnat d'Italie

Muriel a encore régalé avec un tir sur le poteau (59e) et a conclu son festival personnel en inscrivant le 3e but de son équipe d'une tête piquée sur un long une-deux avec Zappacosta (63e). Venise a réduit l'écart sur la fin (Crnigoj, 80e).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles