L'Atlético et le casse-tête Griezmann

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'Atlético et le casse-tête Griezmann
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que la reprise des clubs de Liga approche à grands pas, l’Atlético de Madrid s’est découvert un nouveau casse-tête : Antoine Griezmann. Trop gourmand en salaire, le Français ne peut en effet être enregistré par les Colchoneros, qui souhaiteraient le renvoyer à Barcelone. Problème, en Catalogne, on ne voudrait également pas de lui.

Depuis son arrivée au FC Barcelone à l’été 2019, Antoine Griezmann glisse. Déchiré entre un manque de confiance criant et un rendement sportif quasi inexistant, le Mâconnais s’est en effet perdu. Tout ça la trentaine à peine entamée et alors que sa carrière était jusque-là bien maîtrisée. Invisible au Barça, « Grizou » a ainsi tenté de renouer avec son vieil amour, l’Atlético, au mois d’août dernier. Un prêt forcé, au bilan peu concluant (8 buts, 7 passes décisives en 39 matchs toutes compétitions confondues), aujourd’hui devenu cul-de-sac. Car alors qu’on annonçait son option d’achat de 40 millions d’euros levée par les Matelassiers, le comité de finances de la Liga est venu faire des siennes. La raison : le salary cap autorisé par l’instance espagnole aurait été dépassé de 100 millions d’euros par le club d’Enrique Cerezo. Pour rentrer dans les clous, Griezmann devra donc être « sacrifié » . Mais pour aller où ?

Lire la suite sur SoFoot.com

undefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles