L'ATP et la WTA dénoncent l'exclusion des Russes et des Biélorusses de Wimbledon

·1 min de lecture

L'ATP a estimé « injuste » la décision prise mercredi par Wimbledon d'exclure les joueurs russes et biélorusses et envisage des sanctions. Le ton est le même du côté de la WTA.

Moins de deux heures après l'annonce de Wimbledon d'exclure les joueurs et joueuses russes et biélorusses de l'édition 2022 en réponse à l'invasion de l'Ukraine, l'ATP a réagi par communiqué, dénonçant une décision « injuste ».

lire aussi

Pour le Kremlin, la suspension des joueurs russes à Wimbledon est « inacceptable »

« Nous estimons que la décision prise unilatéralement aujourd'hui (mercredi) par Wimbledon [...] d'exclure les joueurs russes et biélorusses des tournois sur gazon cette saison est injuste et peut causer un précédent dommageable au tennis, est-il écrit. La discrimination basée sur la nationalité constitue également une violation de nos accords avec Wimbledon selon lesquels la participation d'un joueur n'est basée que sur son classement. Nous allons maintenant analyser [...] la suite à donner à cette décision. »

La WTA « déçue »

Depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les instances du tennis avaient décidé d'annuler les tournois en Russie et en Biélorussie, tandis que les deux nations avaient été exclues des compétitions par équipes (Coupe Davis et Billie Jean King Cup). Mais à titre individuel et sous bannière neutre, les joueurs et joueuses de ces deux pays sont à ce jour autorisés à jouer les tournois ATP et WTA. Un principe encore défendu par l'ATP dans son communiqué : « Il est important de souligner que les joueurs russes et biélorusses continueront à être autorisés à participer aux évènements ATP sous drapeau neutre, une décision qui a pour le moment été partagé à travers le tennis professionnel. »

Rappelons que les quatre tournois du Grand Chelem, Open d'Australie, Roland-Garros, Wimbledon et US Open, sont indépendants de l'ATP et de la WTA. Cette dernière a réagi un peu plus tard dans la soirée de mercredi, avec le même ton que l'ATP :

« Nous sommes très déçus de l'annonce d'aujourd'hui (mercredi) [...]. Un de nos principes fondamentaux est que les athlètes participent à nos évènements au mérite et sans aucune forme de discrimination. Ce principe fait partie de nos règles [...] et de celles des tournois du Grand Chelem [...]. Les athlètes ne doivent pas être pénalisés ou interdits de compétition selon d'où ils viennent et selon les décisions prises par les gouvernements de leurs pays. La discrimination et la décision de concentrer cette discrimination sur les athlètes qui concourent seuls en tant qu'individus, n'est ni juste ni justifiée [...] La WTA évaluera ses prochaines étapes et les mesures qui pourraient être prises concernant ces décisions. »

lire aussi

Toute l'actualité du tennis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles