Laurent Cadot et Elur Alberdi champions du monde du deux de couple mixte PR3 en para-aviron

Laurent Cadot et Elur Alberdi champions du monde du deux de couple mixte PR3 en para-aviron

Laurent Cadot décroche un titre qui lui avait toujours échappé quand il était rameur dans les catégories olympiques.

Laurent Cadot a levé les bras au ciel alors que son embarcation n'avait pas encore franchi la ligne d'arrivée. Son avance était telle qu'il pouvait célébrer le titre mondial de para-aviron conquis en deux de couple mixte PR3 avec Elur Alberdi, vendredi sur le bassin de Racice en République tchèque. Pour leur première saison ensemble, Cadot, 39 ans, et Alberdi, 45 ans, ont su profiter d'une grosse faute technique des Brésiliens pour s'imposer avec 2''12 d'avance dans une embarcation qui figurera pour la première fois au programme des Jeux Paralympiques en 2024 à Paris.

Laurent Cadot

« On avait tous les trois envie que ça marche. On fait une finale hallucinante »

« Humainement, c'est énorme, rapporte Elur Alberdi. On est dans l'équipe para, ça veut dire qu'il y a un handicap chez nous et des fois, comme c'est mon cas et celui de Laurent, ce sont des accidents, et dans la vie il faut rebondir, c'est dur. C'est une deuxième jeunesse que je saisis énormément avec tout mon coeur. Cette médaille pour moi, c'est énorme »

lire aussi

Laurent Cadot vise Paris 2024

Laurent Cadot était tout aussi ému, lui qui a participé aux Jeux Olympiques (6e avec le huit en 2004) et qui n'a vraiment accepté son handicap que cette année. « En arrivant ici, dit-il, je ne pensais pas qu'on pourrait être champions du monde. C'est un bateau qui s'est constitué très rapidement avec beaucoup d'envie de la part du coach Loïc (Mariage), de la part de nous deux. On avait tous les trois envie que ça marche. On fait une finale hallucinante. Les Brésiliens ont fait des fautes au début dues à la pression, mais on a réussi à saisir notre chance. On a fait un 2000 avec très peu de fautes, avec un énorme dernier 300 mètres qui nous permet de gagner. » Laurent Cadot remettra ça samedi avec la finale du quatre sans barreur PR3.