Laurent Lecina : « Plus beaucoup de temps pour travailler physiquement »

Le préparateur physique de l'équipe de France revient sur les difficultés liées aux différents changements de rythme durant la compétition.

Laurent Lecina (préparateur physique de l'équipe de France) : « Cette période aussi importante entre deux matches nous a permis de réactiver les choses, se régénérer après une première phase pas forcément très éprouvante sur le terrain, à part le match de la Slovénie qui a duré et qui a beaucoup puisé au niveau nerveux. Mais il s'agit aussi de remettre un petit coup sur le travail physique, avec un gros volume en milieu de semaine, et là on réduit le volume pour affûter les choses et leur permettre d'aborder dans les meilleures dispositions possibles ce huitième de finale.

Cette planification a des avantages et des inconvénients. Moi, je suis plutôt satisfait de jouer le lundi. Maintenant, il y a le piège de sortir de la compétition, de manquer de rythme sur les matches. L'inconvénient, pour une équipe comme nous qui souhaite aller au bout, c'est d'avoir des matches qui vont s'enchaîner, avec un jour de repos entre chaque match, et le week-end avec demi-finale et finale. Donc on n'a plus beaucoup de temps pour travailler physiquement. On va s'orienter sur le travail hors volley, plutôt sur de la récupération, de la régénération et de la prévention, comme il y a des petits bobos qui commencent à apparaître en cette fin de saison internationale. »