L'Australie ne candidatera pas à la Coupe d'Asie 2023 et vise le tournoi féminin de 2026

Le Japon et l'Australie en mars dernier lors des qualifications pour le Mondial 2022. (A. Tokumaru/Presse Sports)

L'Australie avait manifesté son intérêt pour remplacer la Chine dans l'organisation de la Coupe d'Asie des nations à l'été 2023, mais s'est finalement rétractée ce vendredi. La Fédération soumettra une candidature pour la compétition féminine en 2026.

L'Australie n'accueillera pas la Coupe d'Asie des nations, prévue l'été prochain. À la recherche d'un remplaçant depuis le retrait en mai dernier de la Chine, l'organisateur d'origine, pour sa politique « zéro Covid », la Confédération asiatique de football (AFC) avait enregistré plusieurs manifestations d'intérêt dont celles de la Corée du Sud, de l'Indonésie, du Qatar et de l'Australie.

Cette dernière nation, d'ores et déjà co-organisatrice de la Coupe du monde féminine en 2023 avec la Nouvelle-Zélande, s'est finalement rétractée ce vendredi sans en préciser la raison. Le directeur général James Johnson déclarait néanmoins en juillet qu'une candidature dépendait de la possibilité de déplacer la programmation du tournoi en janvier-février 2024.

L'Australie est désormais tournée vers l'organisation de la Coupe d'Asie des nations féminine en 2026. « Football Australia maintient son vif intérêt pour la candidature à la Coupe d'Asie féminine de l'AFC 2026 et soumettra une candidature officielle et complète dans les délais requis plus tard cette année », indique le communiqué publié ce vendredi.

lire aussi

Toute l'actu foot