L'Australie s'impose aux tirs au but contre le Pérou et rejoint le groupe de la France

L'Australie peut dire merci à son gardien remplaçant, Andrew Redmayne, qui a permis aux Socceroos de se qualifier pour la Coupe du monde en arrêtant le dernier tir au but du Pérou. (Mohammed Dabbous/Reuters)

L'Australie a remporté (0-0, 5-4 aux t.a.b.), lundi, son barrage contre le Pérou et s'est qualifiée pour la Coupe du monde. Elle intègre le groupe D, celui de la France.

En 2018, les deux équipes étaient dans le groupe de la France, cette année il n'y en aura qu'une. Après avoir écarté les Émirats arabes unis (2-1), l'Australie s'est imposée aux tirs au but (0-0, 5-4 aux t.a.b.) contre le Pérou en barrage intercontinental de la Coupe du monde (du 21 novembre au 18 décembre au Qatar). Les Socceroos rejoignent donc les Bleus dans le groupe D, où se trouvent déjà le Danemark et la Tunisie.

Graham Arnold a réussi son pari. Juste avant la fin de la prolongation, le sélectionneur australien a remplacé son gardien titulaire Mathew Ryan par Andrew Redmayne, en prévision de la séance de tirs au but. Et le portier du Sydney FC le lui a bien rendu. Inarrêtable sur sa ligne avant chaque course d'élan péruvienne, il a stoppé l'ultime tentative d'Alex Valera et a envoyé son pays au Mondial au Qatar.

Ce final, terrible pour les Sud-américains, a sauvé une partie bien terne durant laquelle la première frappe cadrée n'est intervenue qu'à la 81e minute. L'Australie va donc disputer sa sixième Coupe du monde, la cinquième d'affilée, après les quatre dernières éditions ainsi que celle de 1974. En 2018, elle avait terminé dernière de son groupe derrière la France, le Danemark et le Pérou.

Les partenaires d'Aaron Mooy seront les premiers adversaires des Français à la Coupe du monde. La rencontre entre les deux équipes aura lieu le 22 novembre prochain.

lire aussi

Calendrier du groupe D de la Coupe du monde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles