L'Australien Peter Bol suspendu après un test antidopage positif

Peter Bol lors des Jeux Olympiques de Tokyo en 2021. (B. Keane/Presse Sports)

Le coureur de 800 m nie fermement avoir eu recours à l'EPO après un « résultat d'analyse anormal » à la suite d'un test effectué hors compétition en octobre dernier.

L'athlète australien Peter Bol, qui a terminé quatrième du 800 m aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2021, a été provisoirement suspendu après avoir été testé positif à l'EPO, a annoncé ce vendredi Athletics Australia.

Le coureur de demi-fond a présenté un résultat anormal à l'EPO lors d'un test d'urine hors compétition effectué en octobre dernier et a ainsi été suspendu le 10 janvier après l'approbation de Sports Integrity Australia.

Sur Twitter ce vendredi, Peter Bol a déclaré qu'il exercerait son droit de faire tester l'échantillon de sauvegarde « B ». « Il est extrêmement important de transmettre avec la plus grande conviction que je suis innocent et que je n'ai pas pris cette substance », écrit notamment le jeune athlète de 28 ans. « Pour être clair, je n'ai JAMAIS dans ma vie acheté, recherché, possédé, administré ou utilisé de l'EPO ou toute autre substance interdite », a poursuivi sur le réseau social le détenteur du record national du 800 m, médaillé d'argent des Jeux du Commonwealth et premier Australien à atteindre une finale du 800 m aux Jeux depuis 1968.