L'avenir en or de Mbappé

Double buteur en Ligue des champions face à Manchester City, Kylian Mbappé collectionne les records. Il va même écrire un chapitre symbolique de l’histoire de l’équipe de France. Il va devenir le premier joueur à enfiler la tunique bleue alors qu’il n’était pas né lorsque Didier Deschamps a soulevé la Coupe du monde en 1998.

 

Né le 20 décembre 1998, il peut devenir le deuxième plus jeune joueur français à célébrer une sélection. S’il entre en jeu contre le Luxembourg, il n’aura que 18 ans, 3 mois et 5 jours. Seul Maryan Wisniewski avait été plus précoce face à la Suède en 1995 (18 ans, 2 mois et 2 jours). C’était au siècle dernier, quand les réseaux sociaux ne brûlaient pas les idoles façonnées la veille au soir.

Evidemment, la valeur n’attend pas le nombre d’années, et le talent n’a pas d’âge, selon le sélectionneur national, mais nous pouvons aussi nous soucier de cette société du spectacle qui balance un jeune garçon bien né sous les feux destructeurs de la notoriété. Didier Deschamps connaît son métier comme nul autre. Dans les années 1990, il couvait déjà Thierry Henry et David Trezeguet comme ses deux petits frères, n’hésitant jamais à intervenir auprès des journalistes empressés d’offrir compliments et notes gonflées à l’hélium. Pourtant, la fulgurante destinée de ce jeune homme, à la tête bien faite, ne laisse pas insensibles les amoureux du football.

Les premier choix de carrière du jeune homme ont prouvé qu’il maîtrisait son ascension vers les sommets. En venant à Monaco, il a choisi de grandir dans un univers protecteur qui offre les opportunités aux jeunes talents. De plus, Kylian Mbappé a la chance d’être couvert par un entraîneur soucieux de sa progression en douceur. Même s’il a déjà disputé 31 matchs toutes compétitions confondues, l’attaquant souffle quand il le faut dans un système de turnover très intelligent dans lequel se succèdent Valère Germain et Radamel Falcao. A son époque, à l’ombre du Rocher monégasque, Jean Tigana savait également préserver Thierry Henry ou David Trezeguet malgré leur bouderie et leur impatience. A la fin de leur riche carrière, les deux champions du monde ont su remercier leur coach. A présent, est-il bon d’ouvrir les portes de Clairefontaine au prodige monégasque. Il semblerait plus opportun de le laisser grandir à l’ombre et de laisser disputer le Mondial des moins de 20 ans avec ses potes, en mai et juin prochain, en Corée du Sud. Champion d’Europe des moins de 20 ans l’an passé, il aurait là la possibilité d’écrire une nouvelle ligne à son palmarès. Gagner des titres en étant le leader de sa génération ne peut que le renforcer pour les années à venir. D’ici là, il devra dribbler d’autres problèmes dont celui de l’argent que lui promet le prochain mercato. Les journaux étrangers évoquent déjà des sommes folles comme lors du transfert d’Anthony Martial. Heureusement, l’entourage du jeune homme connaît déjà les us et coutumes du football business. Ecartant tous les agents traditionnels du football, la famille Mbappé a choisi Delphine Verheyden, l’avocate aussi discrète qu’efficace de Teddy Riner, Renaud Lavillenie et Martin Fourcade. Une façon maligne d’écrire un avenir en lettres d’or.

 

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages