Lazio, la folie heureuse

SO FOOT
·1 min de lecture

Impossible de verser dans l'analyse tactique en conférence de presse. Derrière son masque, on devine le sourire de Simone Inzaghi et c'est bien assez pour ce soir. Tout ce que peut faire l'entraîneur laziale, c'est louer le but de la victoire marqué ce dimanche par son attaquant, Felipe Caicedo, dans les arrêts de jeu : "Caicedo est un joueur important... Aujourd'hui, je voulais le faire entrer plus tôt en jeu, mais il a fait ce qu'il avait à faire... Il n'abandonne jamais." La Lazio non plus. Menés 3 buts à 2 par le Torino à trois minutes de la fin du temps réglementaire, les Biancocelesti ont trouvé le moyen de terrasser les Grenats, à la 98e minute de jeu. Un match au déroulé taré, mais plutôt dans le ton du début de saison des Laziali, dont la plupart des rencontres se parent de contours légèrement… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com