Les leçons tactiques de PSG-Monaco

SO FOOT

Il porte une doudoune de motard, mais on pourrait tout aussi bien l'imaginer avec une chemise jaune, un foulard rouge et un chapeau blanc, prêt à se rouler une cigarette, sous la lueur d'une lampe à pétrole. Dimanche soir, Robert Moreno, 42 ans et aucun match de Ligue 1 accroché à la ceinture avant de se déplacer à Paris, a pénétré dans le championnat de France comme dans un saloon : sauvagement, sans peur, avec ses idées et une volonté d'imposer, sans revolver, mais avec un plan parfaitement imaginé, son football à un monstre qui n'avait plus concédé de match nul à une équipe visiteuse depuis le passage en ville de l'OGC Nice (1-1), au printemps dernier. Mieux : l'Espagnol a vu son AS Monaco inscrire deux buts en treize minutes au PSG - ce qui n'avait plus été fait par une équipe de Ligue 1 depuis Valenciennes en mai 2012 - et même finalement repartir de la capitale avec trois buts au compteur, ce qu'aucune équipe française n'avait…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi