Le PSG calme les jeunes monégasques et file en finale

COUPE DE FRANCE – Opposés à une AS Monaco largement remaniée, les Parisiens n’ont pas fait de sentiments (5-0). Ils retrouveront Angers en finale, le 27 mai.

Cavani, buteur

La finale de la 100e Coupe de France ? Très peu pour Monaco. Lancé à la conquête du titre et de la Ligue des Champions, Jardim fait largement tourner pour son déplacement à Paris. Et si les jeunes monégasques parviennent d’abord à inquiéter le PSG (tête de Diallo claquée par Areola, 20e), Paris impose rapidement sa force. Bien aidé par De Sanctis, fautif sur l’ouverture du score de Draxler (1-0, 26e), le PSG peut aussi compter sur le talent de Cavani, qui fait le break cinq minutes plus tard sur une jolie madjer (2-0, 31e). Sonnée, l’ASM ne s’en relèvera pas. Car au retour des vestiaires, Mbae dévie dans ses propres buts un corner parisien (3-0, 50e), avant que Matuidi ne pousse dans le but vide un bon ballon de Di Maria (4-0, 52e). Le but de Marquinhos vient confirmer la fessée en fin de match (5-0, 90e) et ça fait un 30e match sans défaite au Parc des Princes, une 17e victoire d’affilée en Coupe de France, et surtout une finale à venir au Stade de France, contre Angers le 27 mai. Une bonne soirée parisienne.


Cavani, buteur insatiable
A la 31e minute, Edinson Cavani a encore régalé le Parc des Princes. Une subtile madjer sur une occasion qu’il initie avant de faire parler sa science du placement et son talent. Le but qui a enterré les derniers espoirs monégasques et qui constitue son 45e but de la saison… en 45 matchs. El Matador.

L’impasse de Jardim
L’entraîneur portugais a fait un choix clair pour cette fin de saison, et c’est la Coupe de France qui en fait les frais. Contre Paris, huit des joueurs titulaires ne cumulaient que onze matchs en Ligue 1. Seuls les 40 ans de De Sanctis, Raggi et Germain étaient des habitués du plus haut niveau. Le premier a encaissé cinq buts, dont un premier sur lequel il est fautif, tandis que les deux autres sont sortis avant l’heure de jeu. Jorge, Diallo, Mbae, N’Doram, Muyumba, Beaulieu, Andzouana, Cardona, Dabila et Bongiovanni se souviendront de leur voyage à Paris. Mais nul doute qu’on en reverra à l’avenir.


____________________________________________________

Téléchargez l’App Yahoo Sport

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages