Le PSG et Neymar font le show et passent leaders

Emmené par un Neymar stratosphérique (2 buts, 2 passes et un penalty obtenu), le PSG a écrasé Toulouse dimanche en clôture de la 3e journée de L1 (6-2). Les Parisiens s’emparent de la tête de la L1.

Sur une autre planète, Neymar a survolé la rencontre PSG-TOULOUSE dimanche soir… (AP Photo/Kamil Zihnioglu)

 

Il a donc suffi de deux matches à Neymar pour mettre tout le monde d’accord. Les mots manquent pour décrire l’immensité du talent de l’attaquant brésilien, auteur dimanche face à Toulouse d’un véritable récital : deux buts (dont un qui va finir sur Youtube, inscrit dans le temps additionnel), deux passes décisives (une pour Rabiot à la 35e et une pour Kurzawa à la 84e), un penalty obtenu (et transformé par Cavani à la 75e), et une activité incessante. Après ses débuts éblouissants à Guingamp la semaine dernière (1 but et 1 passe), l’homme qui valait 222 millions a donc régalé son nouveau public du Parc des Princes.


La star brésilienne, qui a fait péter les plombs à Corentin Jean sur une action digne de “FIFA” (89e), a été impliqué dans 5 des 6 buts parisiens. Seul le bijou du droit dans la lucarne de Pastore (82e) a échappé à l’influence du probable futur Ballon d’Or.



Des buts, du spectacle, des gestes techniques ahurissants… Tout cela fait presque oublier que les Parisiens ont joué les 20 dernières minutes à dix, suite à l’expulsion de Verratti (deux cartons jaunes). Même en infériorité numérique, Paris a montré qu’il était capable d’élever son niveau de jeu et d’en mettre quatre en un quart d’heure. Pas étonnant qu’il soit désormais en tête de la L1, avec une meilleure différence de buts que Monaco et l’ASSE.



Le chiffre : 4
C’est le 4e succès de rang pour le PSG cette saison, toutes compétitions confondues. Les Parisiens sont par ailleurs invaincus à domicile en L1 depuis 25 matches.


Les tops et les flops
Parmi les tops : Neymar, Neymar et Neymar. Flops : Verratti, trop nerveux depuis le début de la saison, et Cavani, buteur mais en manque de peps. Côté Toulousain, Gradel a ouvert le score d’une très joli reprise du droit, et Somalia a été intéressant au milieu.


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages