Le Real Madrid et Manchester City déroulent, débuts gagnants pour Aurier à Tottenham

Rodolphe Desseauve

LIGUE DES CHAMPIONS – Outre les débuts de l’AS Monaco, la fin de la première journée de Ligue des champions a proposé quelques cartons, quelques surprises, et plusieurs gestes de grande classe.

Sergio Ramos a marqué sur un retourné acrobatique.

Manchester City s’amuse à Rotterdam

A l’instar du PSG et de Chelsea la veille, certains prétendants au titre ont démarré en fanfare cette édition 2017. C’est le cas de Manchester City, qui a rapidement fait voler en éclat la défense du Feyenoord Rotterdam, qui évoluait pourtant devant son public. John Stones, auteur d’un doublé de la tête, Sergio Agüero, pour son 50e but en Coupe d’Europe, et Gabriel Jesus, buteur pour son premier match en C1, ont porté les Citizens (4-0), qui s’affirment comme les grands favoris du groupe F, dans lequel Naples s’est par ailleurs incliné face au Shakhtar Donetsk (2-1).


Cristiano Ronaldo et le Real retrouvent le sourire

Il n’avait plus porté le maillot du Real depuis un mois et il n’a mis que 12 minutes à retrouver le chemin des filets. Cristiano Ronaldo a même signé son grand retour en blanc d’un doublé (sur penalty), avant un superbe troisième but inscrit par Sergio Ramos d’un retourné acrobatique. Dans le sillage de sa star et de son capitaine, le double tenant du titre n’a pas connu de difficulté pour dominer l’APOEL Nicosie à Santiago Bernabeu (3-0) et ainsi retrouver des couleurs après deux matchs nuls consécutifs en championnat d’Espagne.


Tottenham et Aurier s’offrent le Borussia

Dans le même groupe que le Real Madrid, Tottenham et Dortmund se livraient, à Wembley, un duel déjà crucial pour la qualification en huitième de finale. Vainqueurs (3-1) grâce notamment à un doublé d’Harry Kane, les Spurs font la bonne opération dans ce groupe H. Titulaire pour la première fois avec le club londonien, l’ancien Parisien Serge Aurier s’est signalé par une petite fantaisie, mais aussi par une prestation très sérieuse. Du côté de Dortmund, on retiendra surtout le but exceptionnel de Yarmolenko sur un enroulé du gauche dans la lucarne d’Hugo Lloris.


Casillas et Porto coulent contre Besiktas

Dans le groupe de l’AS Monaco, qui a ramené un nul de Leipzig, l’autre match a donné lieu à une surprise avec la victoire de Besiktas au Stade du Dragon. Le FC Porto, qui n’avait pas encaissé le moindre but depuis le début de la saison, en a pris trois face au champion de Turquie (1-3). L’action du match restera sans aucun doute la frappe monstrueuse de Cenk Tosun, sur laquelle le vétéran espagnol Iker Casillas n’est pas exempt de tout reproche.


Coutinho est toujours Red

Dans le groupe E, les deux matches se sont achevés sur un score nul. Après avoir ouvert le score d’entrée par Wissam Ben Yedder, Séville est passé tout près de la défaite sur la pelouse de Liverpool, avant d’égaliser en fin de match (2-2). A signaler, côté Reds, l’entrée en jeu de Philippe Coutinho, qui a joué son premier match de l’année sous les couleurs du club, après son transfert avorté au FC Barcelone. Dans l’autre rencontre, Maribor et le Spartak ont également partagé les points (1-1).


 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages